Life

«Le monde se divise en deux catégories...», réplique récurrente au cinéma

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 23.09.2012 à 9 h 23

Clint Eastwood dans «Le Bon, la brute et le truand»

Clint Eastwood dans «Le Bon, la brute et le truand»

«Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses», lançait Clint Eastwood à Eli Wallach dans Le Bon, la brute et le truand. Le réalisateur de supercuts James Chapman a eu l’idée de compiler en une vidéo de trois minutes des scènes de film où un personnage lance «Le monde se divise en deux catégories», pour un résultat excellent où on retrouve des extraits de Pulp Fiction, Little Miss Sunshine, The Breakfast Club, Sweeney Todd, Cocktail… Et pas moins de deux scènes de Bill Murray, extraites de Where the Buffalo Roam et Quoi de neuf, Bob?, ce qui prouve une fois de plus sans conteste qu’il est l’acteur le plus cool du monde.

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (944 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte