France

Islam, Charlie Hebdo, laïcité: Marine Le Pen prend le train en marche

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 21.09.2012 à 16 h 47

Marine Le Pen en meeting à Paris, le 1er juin 2012. REUTERS/Julien Muguet

Marine Le Pen en meeting à Paris, le 1er juin 2012. REUTERS/Julien Muguet

Il ne manquait plus qu'elle. Une actualité qui touche à l'islam ne pouvant lui échapper trop longtemps, Marine Le Pen réagit au film Innocence of Muslims, aux caricatures de Charlie Hebdo et aux protestations de musulmans en France et à l'étranger dans les colonnes du Monde.

Sur les caricatures, Marine Le Pen, tout en admettant avoir elle-même attaqué le journal satirique par le passé, estime que «cette possibilité de la provocation est un inconvénient de la liberté d'expression qui, par ailleurs, a énormément d'avantages. Et la liberté d'expression, dont dépend la liberté de la presse, ne se négocie pas».

Au pouvoir, Marine Le Pen assure qu'elle prendrait des mesures pour un respect strict de la loi de 1905 –pas de financement des lieux de culte– et qu'elle irait jusqu'à faire interdire le voile dans «les magasins, les transports, la rue...» Ainsi que la kippa, rajoute-t-elle quand la question lui est posée par les journalistes. Une «laïcité intégrale», selon l'historien et sociologue de la laïcité Jean Baubérot, qui précise à l'AFP que «c'est aller vers une société totalitaire qui dicte aux gens une manière de s'habiller dans la rue et là, il n'y a plus de limite».

Dans la même logique, la présidente du FN ne veut «plus de prières de rue, plus de spécificités alimentaires dans les écoles publiques», casher ou hallal. Marine Le Pen annonce également qu'elle modifierait la Constitution pour y écrire que «la République ne reconnaît aucune communauté».

Elle prévoit enfin de mettre «à la porte tous les intégristes étrangers».

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte