Monde

Le chef a fait cuire sa femme à feu doux pendant quatre jours

Temps de lecture : 2 min

Soupe de poisson avec sa rouille / alt10trader via FlickCC License by
Soupe de poisson avec sa rouille / alt10trader via FlickCC License by

Le propriétaire du Thyme Contemporary Café, une brasserie en Californie, a préparé la soupe la plus glauque de l’histoire. Il a avoué avoir fait mijoter sa femme à feu doux pendant quatre jours.

Selon le Huffington Post, la femme de David Viens, Dawn, a disparu en 2009 à 39 ans sans que son corps ne soit jamais retrouvé.

Pourtant, trois ans plus tard, les juges ont reçu un enregistrement où David Viens, 49 ans, avoue aux forces de police que s’ils n’ont pas trouvé le corps de sa femme, c’est parce qu’il l’avait fait disparaître dans une marmite géante...

«Je l’ai juste lentement cuite [...] pendant quatre jours.»

Il a déclaré avoir mis le corps de sa femme dans un baril de 55 gallons (près de 210 litres) d’eau bouillante. Il a mélangé le tout pendant quatre jours avec des déchets trouvés dans la poubelle et des restes de cuisine.

Ce mélange a permis à l’homme de facilement détacher la peau de Dawn et de faire rapidement disparaître le corps dans une benne. Il n’a pu se résoudre à jeter le crâne de sa femme et l’a caché dans le grenier de sa mère.

Le mobile du meurtre reste encore flou. Selon le Los Angeles Times, dans ses entretiens David Viens parle d’une dispute qui aurait mal tourné. Sous l’emprise de la cocaïne, les deux époux auraient haussé la voix parce que David accusait sa femme d’avoir volé de l’argent au restaurant. Il aurait fini par l’enfermer dans un placard en lui collant un morceau d’adhésif sur la bouche et en lui liant les mains et les pieds. Quand il s’est réveillé, quatre heures plus tard, elle était morte.

Les enquêteurs ont rapidement eu des soupçons sur David Viens, malgré l’absence de corps. Quand il l'a appris, il a tenté de se suicider en se jetant d’une falaise de 25 mètres, les pieds en avant, les bras levés en hurlant.

Et c’est en fauteuil roulant qu’il s'est présenté au tribunal pour plaider non coupable du meurtre de sa femme (puisqu'il affirme l'avoir retrouvée morte le lendemain matin).

Ludivine Olives

Newsletters

À la veille de la probable élection de Bolsonaro, de sombres nuages planent sur Rio

À la veille de la probable élection de Bolsonaro, de sombres nuages planent sur Rio

Le Brésil reste le Brésil, même pendant les trois semaines séparant les deux tours de l'élection présidentielle. Mais cette fois, la tristesse a envahi les visages.

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

En mars 2015, sur un coup de tête, Norm Diamond s'est rendu à une première vente d'objets d'occasion chez un particulier. Au cours des quinze mois qui ont suivi, ce photographe a visité plusieurs centaines de ventes à Dallas (Texas), où il...

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Si la vente et la détention de cannabis sont désormais autorisées au Canada, sa promotion reste interdite.

Newsletters