Monde

Caricatures de Mahomet: que pense la presse étrangère des dessins de Charlie Hebdo

Pauline Moullot, mis à jour le 19.09.2012 à 15 h 03

Une de Charlie Hebdo du 19 septembre

Une de Charlie Hebdo du 19 septembre

Les nouvelles caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo risquent-elles d’enflammer le monde musulman en France? C’est ce que craint la presse étrangère.

Le journal satirique a publié mercredi 19 septembre de nouvelles caricatures de Mahomet alors que des mouvements de protestations islamiques s’étendent après la diffusion d’un film anti-islam sur Internet. Une manifestation sans autorisation a éclaté devant l'ambassade américaine à Paris samedi 15 septembre.

ABC News analyse cette action comme «un geste qui va probablement enflammer les croyants et militants islamiques qui se sont déjà soulevés dans plus de 20 pays contre un film qui moque le prophète».

Times of Israel décrit la nouvelle couverture de Charlie Hebdo qui «représente un juif ultra-orthodoxe très âgé qui pousse un musulman handicapé dans un fauteuil roulant avec le titre Intouchables 2», en référence au film.

Al Arabya indique que Charlie Hebdo «n’est pas étranger aux controverses sur sa manière de traiter ce qui est lié à l’islam».

Business Insider rappelle que Charlie Hebdo avait déjà «provoqué la colère des groupes islamiques intransigeants l’année dernière avec un magazine dont le prophète islamique Mahomet était invité comme rédacteur en chef. Pour leurs efforts, les bureaux du magazine avaient été incendiés. Heureusement, personne n’avait été blessé, et le magazine avait continué à publier un autre numéro choquant, avec une une qui montrait un musulman habillé de manière traditionnelle (peut-être Mahomet?) qui embrassait de manière inconvenante un dessinateur de Charlie Hebdo».

CBS News rappelle que Charb (directeur de la publication) avait à l'époque indiqué à la BBC: «C’est la première fois que nous sommes attaqués physiquement mais nous ne laisserons pas cela nous atteindre.»  CBS voit donc cette nouvelle publication de caricatures qu’il «est fidèle à ses paroles»:

«Le gouvernement français a donné une réponse mitigée jusqu’ici à l’annonce de la publication de nouvelles caricatures de Mahomet alors qu’ils essaient d’équilibrer leur désir de respecter des idéaux progressifs et d’éviter des violences chez eux.»

CNN s'interroge sur la démarche de Charlie Hebdo: «Liberté d'expression ou provocation?» titre le site qui explique qu'«un magazine satirique français alimente le débat entre la liberté d'expression et la provocation insultante.»

En France, Ivan Rioufol soutient Charlie Hebdo sur son blog du Figaro.

«Accepter de faire des excuses ou des concessions à l’islam politique est une forme de soumission. Résister à ses intimidations est une obligation pour tout démocrate digne de ce nom»

Pauline Moullot
Pauline Moullot (146 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte