Life

Les smileys ont 30 ans, et leur créateur n'est pas content ;)

Laure Beaulieu, mis à jour le 19.09.2012 à 10 h 53

Egg Emoticons /Kate Ter Haar via Flickr CC License by

Egg Emoticons /Kate Ter Haar via Flickr CC License by

Ce 19 septembre, le smiley fête ses 30 ans. Cet émoticône utilisé dans les messages électroniques aurait été inventé par Scott Fahlman.

Ce professeur de l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh cherchait à simplifier les messages en interne entre collègues. Le 19 septembre 1982, il envoie le message suivant à ses collègues:

«Je propose d’utiliser la séquence de lettres suivants pour indiquer les blagues : :-) »

Ce signe :-) permettait de signaler qu’il s’agissait d’un message humoristique ou d’une blague.

«C’était 10 minutes dans ma vie. Je pensais que ce mot allait intéresser quelques-uns de mes amis, et que cela s’arrêterait là», explique-t-il à The Independent.

On connaît aujourd’hui le succès de ce symbole, qui a été décliné des milliers de fois pour exprimer différents états d’esprit. Scott Fahlman n’apprécie pas vraiment cette évolution

«Je les trouve moches, et ils ruinent la tentative de trouver un moyen intelligent d’exprimer des émotions en utilisant les caractères standards des claviers.»

La paternité du smiley est vivement contestée. The Independent raconte à quel point il a été compliqué de mettre la main sur ce mail, envoyé le 19 septembre 1982. Des techniques d’archéologie de l'information ont dû être utilisées pour retrouver sa trace, vingt ans après que Scott Fahlman l’a envoyé.

Certains affirment que les émoticônes ont été inventés bien avant 1982. Dans un article de septembre 2011, Owni expliquait que:

«Il est douteux que Scott E. Fahlman puisse être réellement considéré comme ‘“l’inventeur” de l’émoticône, car l’idée de dessiner des formes avec des signes de ponctuation apparaît déjà dans le morse dès les années 1850 et dans la presse américaine de la fin du XIXe siècle.»

En outre, l'auteur remarque:

«Beaucoup de personnes et de firmes [ont] essayé de s’attribuer la paternité sur les smileys, ou du moins, [ont] cherché à utiliser des mécanismes de la propriété intellectuelle (copyright, droit des marques, brevets) pour s’octroyer un monopole exclusif sur l’usage des petites binettes souriantes.»

Que ce soit vraiment son anniversaire ou non, le 19 septembre, des millions de personnes à travers le monde s’enverront sans doute des :-).

Laure Beaulieu
Laure Beaulieu (107 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte