Life

Des mollusques changent de sexe pour que leur espèce survive au froid

Ludivine Olives, mis à jour le 14.09.2012 à 14 h 31

Coquillages et crustacés / Julien Haler via FlickCC Licenseby

Coquillages et crustacés / Julien Haler via FlickCC Licenseby

Des scientifiques ont fait une étrange découverte. Des mollusques d’Antarctique sont capables de changer de sexe pour permmetre à leur espèce de survivre face au froid.

Le Huffington Post explique que ces petits mollusques sont des bivalves, connus sous le nom Lissarca miliaris, découverts en 1845. Les chercheurs du Centre national d'océanographie ont publié leurs observations dans Polar Biology. Leur recherche suggère que ces mollusques changent de sexe afin de se reproduire efficacement malgré les températures les plus froides.

Selon la BBC, une étude précédente s’était concentrée sur de gros œufs couvés par la femelle de cette espèce montrant que cette dernière est capable d’en garder près de 70 sous sa coquille.

Le doctorant Adam Reed, auteur principal de l’étude a décidé de se concentrer sur la reproduction au niveau cellulaire et a ainsi découvert que des œufs étaient également présents chez les mâles.

«Curieusement, nous avons trouvé un grand nombre de très petits œufs dans les mâles capable de se reproduire, ce qui semble être un nombre nettement plus grand que ce qu'on pensait cette espèce capable de couver durant toute sa vie.»

L’équipe imagine que les bivalves se reproduisent en tant que mâles lorsqu’ils sont jeunes, et développent des organes de femelles une fois qu’il sont assez larges pour couver un assez grand nombre d’œufs.

La couvaison est une pratique très courante dans l’Antarctique où les températures sont extrêmement froides. Si les mâles couvent également les oeufs, ils rendent la reproduction de leur espèce plus efficace. Couver des oeufs permet de réduire les besoins en alimentation et d'augmenter la probabilité de survie de l'oeuf.

Autre découverte étrange, après que les bivalves mâles sont devenus des femmes, le tissu reproducteur mâle persiste pendant une longue période, ce qui pousse Adam Reed à se demander:

«Peut-être peuvent-ils alterner de sexe afin de pouvoir continuer à se reproduire en tant que mâles tout en couvant leurs petits pendant 18 mois?»

Ludivine Olives
Ludivine Olives (120 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte