Monde

Il paye son voyage à travers les Etats-Unis qu'avec du bacon

Ludivine Olives, mis à jour le 13.09.2012 à 17 h 48

Bacon! / Diner series via Flickr CC License by

Bacon! / Diner series via Flickr CC License by

Et si les participants de Pekin Express traversaient un pays avec, comme seule monnaie d’échange, du… bacon ? Etrange, mais pas impossible: un homme est en train de le faire.

C’est le pari fou que l'acteur Josh Sankey relève. Il va tenter de faire le tour de 12 villes aux Etats-Unis, de New York à Los Angeles en stop avec, pour toute monnaie 1.000 kg de bacon. Le but? Voir à quel point les Américains aiment le bacon… et participer à une vaste campagne de publicité appelée «The Great American Bacon Barter». Cette dernière vante les produits de la compagnie Oscar Mayer, du groupe Kraft Foods.

Josh Sankey explique sur le site Internet dédié à son périple:

«J'ai besoin de votre aide. Je roule de New York à Los Angeles sans argent et sans carte de crédit –juste une remorque pleine de Butcher Thick Cut Bacon pour marchander avec vous avec de la nourriture, l'hébergement et tout le reste dont j'ai besoin. Tout cela pour découvrir si l'Amérique aime ce bacon autant que l'argent!»

Tom Bick, directeur de la communication d’Oscar Mayer, explique sur le blog Media Decoder du New York Times que le bacon est une brèche dans laquelle il ne faut pas hésiter à s’engouffrer:

«Il y a cette fièvre pour le bacon dans ce pays […] nous devons penser au-delà des moyens traditionnels que nous avons utilisés, tourner une publicité pour 500.000 dollars et la diffuser pour 5 millions de dollars.»  

The Inquisitr fait le point sur les différentes plateformes sur lesquelles on peut suivre l’épopée de Josh Sankey et ses 1.000 kg de bacon. On peut le suivre grâce à son compte Twitter, son site Internet et le compte YouTube de la compagnie.

Le site Death And Taxes a ainsi publié un extrait du voyage de Josh Sankey. Dans un taxi, il négocie avec le chauffeur de le payer avec du bacon. D’abord interloqué, ce dernier finit par accepter et se voit remettre deux bonnes tranches de lard.

                      

Ce n'est pas la première fois que les publicitaires lancent une websérie basée sur un produit de consommation. En août 2012, la websérie ChannelNine mettait en scène des... chaussures.

Ludivine Olives
Ludivine Olives (120 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte