Life

Pour les personnes âgées, la vie est plus belle dans le nord (de l'Europe)

Pauline Moullot, mis à jour le 13.09.2012 à 14 h 48

No photos, please/FechiFajardo via FlickrCC License by

No photos, please/FechiFajardo via FlickrCC License by

Après soixante ans, les hommes et les femmes ne sont pas très satisfaits de leur vie. Et les femmes encore moins. C’est ce que révèle une étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined) sur la satisfaction de la vie des hommes et des femmes âgés en Europe publiée le 13 septembre.

Les chercheurs ont étudié sept facteurs déterminants dans la satisfaction de la vie des personnes âgées. La satisfaction de la vie consiste en la perception qu’ont les personnes interrogées de conditions de vie objectives. Le sexe, l’âge, la situation conjugale mais aussi l’état de santé, la pratique de loisirs, le niveau de revenus ou encore le niveau d’éducation par exemple sont pris en compte.

De manière générale, les femmes sont moins satisfaites que les hommes. 39% des hommes de plus de 60 ans se déclarent très satisfaits de la vie contre 34% des femmes. En France, cette statistique passe à 20% et 14% alors qu’au Danemark par exemple ils sont 69% et 65% très satisfaits. On relève un fort écart de satisfaction de vie entre les pays du nord de l’Europe et ceux du sud.

Il vaut aussi mieux vivre en couple que seul. Quand 33% des personnes vivant seules s’affirment très satisfaites de leur vie, elles sont 41% en couple.

L’étude remarque:

«Etre en bonne santé est le facteur qui contribue le plus à la satisfaction de la vie des personnes âgées qu’elles vivent en couple ou seules. 38% des femmes vivant seules ET n’ayant pas d’incapacités se déclarent très satisfaites de la vie contre 19% de celles ayant des incapacités sévères

Pour les personnes vivant seules, pratiquer des loisirs est une condition à la satisfaction de la vie. Mais avoir des contacts avec ses enfants est spécifique aux hommes vivant seuls, alors que les femmes sont plus satisfaites si elles ont un haut revenu, sont propriétaires et vivent dans un environnement bien pourvu en commerces et transports.

Les femmes se déclarent moins satisfaites notamment à cause des inégalités de retraite entre hommes et femmes. Pour la génération née entre 1939 et 1945, le ratio entre les retraites des hommes et des femmes s’élève à 56%.

Une étude de l’Insee réalisée en 2010 révélait que les Français, toutes classes d’âge confondues, donnaient une note de 7,3/10 quand on leur demandait d’évaluer leur niveau de satisfaction dans la vie.

Pauline Moullot
Pauline Moullot (146 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte