La vitamine D, une solution efficace pour traiter la calvitie?

Bald/Mike Burnsvia FlickrCC License by

Une solution pour traiter la calvitie a peut-être été trouvée. C’est du moins ce qu’avance le Wall Street Journal, en précisant que ces recherches prendront sûrement plusieurs années avant d’aboutir.

Alors que les traitements déjà existants concernent seulement les personnes en train de perdre leurs cheveux en ralentissant la chute mais ne peuvent pas rendre des cheveux aux chauves (qui, de toutes façons, comme l’expliquait Hugues Serraf en mars 2012 ne sont pas vraiment convaincus et vivent plutôt bien leur calvitie), une étude montre que la vitamine D pourrait sauver les gens qui sont déjà chauves.

Le Wall Street Journal explique que la vitamine D et les récepteurs microscopiques qui s’y attachent dans la peau sont cruciaux dans la pousse des cheveux.

The AtlanticWire rappelle comment on devient chauve. Chaque follicule pileux produit un cheveu tous les deux ou six ans, et ensuite sommeille pendant quelques semaines ou mois. Chez les chauves, ces follicules arrêtent simplement de se réveiller et les nouvelles cellules de la peau arrêtent de se transformer en follicules. Les récepteurs de vitamine D pourraient refaire fonctionner correctement ces cellules.

Le Wall Street Journal explique que des chercheurs de San Francisco ont trouvé une molécule (la MED) qui supprimerait les actions des récepteurs de vitamine D. En rendant inactives ces molécules MED chez des souris, ils ont remarqué qu’elles étaient plus poilues.

Il existe seulement deux traitements contre la chute de cheveux (Rogaine et Propecia) mais qui sont surtout préventifs, et dont les effets secondaires peuvent provoquer l'impuissance, expliquait Jean-Yves Nau en juillet. Il est aussi possible d’avoir recours à des greffes de cheveux, en greffant des cheveux d’une partie du cuir chevelu à une partie chauve du crâne, mais les nouveaux cheveux finissent par tomber et peuvent ne pas repousser. Pour l’instant, on ne peut greffer qu’un seul follicule pileux à la fois, mais Kotaro Yoshimura, professeur de chirurgie plastique à l’université de Tokyo, indique qu’il «veut faire 1.000 cheveux à partir d’un follicule.»

Près de deux milliards de dollars par an sont dépensés dans le monde pour des greffes de cheveux. Environ 35 millions d’Américains souffrent de calvitie.

Photo: Bald/Mike Burnsvia FlickrCC License by
Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 12/09/2012
Mis à jour le 12/09/2012 à 16h28