France

Bernard Arnault s'est domicilié en Belgique bien avant la présidentielle

Temps de lecture : 2 min

Bernard Arnault au défilé automne-hiver de Jean-Paul Gaultier à Paris, le 6 juillet 2009 / nicogenin via wikimedia Commons
Bernard Arnault au défilé automne-hiver de Jean-Paul Gaultier à Paris, le 6 juillet 2009 / nicogenin via wikimedia Commons

Bernard Arnault, dont les démarches pour obtenir la nationalité belge ont créé une violente polémique en France, est déjà domicilé en Belgique depuis plusieurs mois, rapporte La Libre Belgique. Le patron du groupe LVMH «est inscrit au registre de la population d’Uccle [une banlieue riche du sud de Bruxelles, NDLR] depuis fin 2011, avant même l’arrivée au pouvoir des socialistes en France», écrit le journal.

Armand De Drecker, le bourgmestre (équivalent du maire) de la commune bruxelloise, explique qu’il a même «déjà payé le précompte immobilier», la taxe foncière locale. Selon lui, les motivations du patron français sont «le climat fiscal, l’incertitude politique et les lourds droits de succession en France».

Le journal souligne que 9.000 Français résident à Uccle, ce qui représente «de grandes recettes fiscales» selon De Drecker.

Grégoire Fleurot Journaliste

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters