Monde

Le Canada ferme son ambassade en Iran

Temps de lecture : 2 min

Iranian flag/AdamJones via FlickrCC License by
Iranian flag/AdamJones via FlickrCC License by

Le Canada ferme son ambassade à Téhéran et expulsera les diplomates iraniens présents au Canada dans les jours qui viennent.

Associated Press rapporteque les diplomates iraniens ont cinq jours pour quitter le territoire canadien. Le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé vendredi 7 septembre la rupture des relations diplomatiques entre le Canada et l’Iran.

Selon Reuters, John Baird a avancé comme raisons à cette décision le programme nucléaire iranien, son hostilité envers l’allié du Canada Israël et l’aide militaire que le gouvernement iranien apporte au Président syrien Bachar el-Assad.

«Le Canada considère le gouvernement iranien comme la menace la plus importante à la paix et à la sécurité dans le monde aujourd’hui […] Dans ces circonstances, le Canada ne peut pas maintenir plus longtemps une présence diplomatique en Iran… Les relations diplomatiques entre le Canada et l’Iran doivent être suspendues.»

John Baird s’inquiète pour la sécurité de ses diplomates depuis que l’ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran avait été attaquée en novembre 2011. Les Britanniques avaient alors fermé leur ambassade.

Les Etats-Unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec l’Iran en 1979.

Pauline Moullot Journaliste

Newsletters

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

L'un des buts avoués de la légalisation est de couper l'herbe sous le pied du marché noir. Mais la tâche s'annonce plus compliquée qu'on pourrait le croire.

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

Malgré ses revers militaires, l'EI est parvenu à trouver de nouvelles sources de revenus, et l'Occident refuse de voir la réalité en face.

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

Un récent rapport du Gouvernement vise à remettre au goût du jour cet Acte sur la discrimination sexuelle, toujours en vigueur.

Newsletters