Culture

La première corrida depuis six ans diffusée en direct à la télévision espagnole

Pauline Moullot, mis à jour le 06.09.2012 à 11 h 21

Jesus Montoya y supesadilla/Grapa via FlickrCC License by

Jesus Montoya y supesadilla/Grapa via FlickrCC License by

Les taureaux sont revenus à la télévision espagnole. Pour la première fois depuis six ans,  la corrida de Valladolid a été diffusée en direct à la télévision publique espagnole mercredi 5 septembre, rapporte El Mundo. Les toreadors El Juli, Manzanares et Talavante y ont participé.

El País rappelle que la dernière corrida à avoir été retransmise en direct avait eu lieu le 14  octobre 2006 à Saragosse.

La TVE avait décidé d’arrêter de diffuser les corridas en direct à cause de droits de retransmission trop élevés pour des audiences trop faibles.

La corrida a pu être retransmise grâce à un changement à la tête de la télévision publique espagnole, instauré par le Parti Populaire qui soutient la corrida. El Mundo explique que la diffusion a eu lieu car les toreros et les éleveurs ont renoncé à être indemnisés pour leur droit à l’image. La diffusion future de tels événements dépend aussi de cette condition.  

Federico Arnás, qui a ouvert la cérémonie, a insisté sur «un jour historique» et «un grand jour pour les toreros» auquel «nous avons tous apporté notre grain de sable».

El País regrette toutefois que l’expérience ne soit pas renouvelée si le taux d’audience n’est pas suffisamment important.

«La reproduction d’un produit culturel ne doit pas dépendre du fait que ses protagonistes renoncent à leurs salaires; ni de son audience, ni de son résultat artistique. Si c’est un art, on en fait la promotion, tout simplement.»

Cet événement intervient après que la Catalogne a voté l’interdiction de la corrida en janvier. En France, deux associations, le comité radicalement anti-corrida (CRAC) et l’association Droit des animaux ont déposé une question prioritaire de constitutionnalité pour annuler la décision du ministère de la Culture d’inscrire la corrida au patrimoine immatériel de la France. Le site basque EITB indique que la QPC sera à l’ordre du jour de l’audience publique du Conseil constitutionnel du 11 septembre.

Une pétition lancée le 8 juillet à Bayonne pour interdire la corrida dans cette ville a récolté plus de 6.000 signatures. EITB rappelle que selon un sondage Ifop réalisé en août 2010, 66% des Français soutiennent l’interdiction des corridas en France.

Pauline Moullot
Pauline Moullot (146 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte