Life

Les ados ne peuvent pas se coucher tôt

Laure Beaulieu, mis à jour le 05.09.2012 à 19 h 10

Sleeping / pedrosimoes7 via Flickr CC License by

Sleeping / pedrosimoes7 via Flickr CC License by

Dur dur de se lever les premiers jours de classe. Le Glens Falls High School dans le nord de l’Etat de New York a trouvé la solution pour rendre les réveils moins difficiles: commencer les cours non pas à 7h45 mais à 8h30.

Le collège américain a pris cette décision après la publication d’études de spécialistes du sommeil, qui montrent que l’heure naturelle de coucher des adolescents tourne autour d'une heure du matin. S’ils doivent se lever tôt, les nuits des ados sont donc systématiquement trop courtes. Dr. Shelby Harris, spécialiste du sommeil, explique à la radio américaine WFUV:

«Chez les adolescents, le rythme circadien se modifie, la mélatonine se diffuse plus tard et l’heure naturelle de réveil est plus tardive.»

Le directeur du collège de l’Etat de New York a donc décidé de laisser 45 minutes de plus à ses élèves le matin. Interrogé par la radio WFUV, il attend beaucoup de cette initiative:

«On espère que les adolescents dormiront plus et qu’ils seront plus attentifs et plus éveillés.»

Professeur à l’université de Saint Lawrence et spécialiste du sommeil, Pamela Thacher s’intéresse à l’expérience lancée par la Glens Falls High School, et a débuté une étude sur ses effets. Elle est assez optimiste quant aux résultats probables:

«Notre prévision est que les élèves dormiront plus. Dans d’autres études menées, où l’on demandait aux étudiants de venir plus tard en cours, ils se sont mis à dormir significativement plus.»

Des inconnues demeurent. En effet, comme le rappelait Slate.fr dans un article intitulé «Les adolescents ont-ils réellement besoin de neuf heures de sommeil?», les scientifiques ne s’accordent pas tous pour dire que les ados ont besoin de neuf heures de sommeil. «Ce n'est pas parce que les adolescents dorment neuf heures quand on les laisse tranquilles que cela signifie que ce soit la meilleure chose pour eux, de même que laisser les gens manger autant qu'ils le veulent n'est pas une bonne idée pour leur santé», argumentait Brian Palmer en présentant la thèse de chercheurs qui ne croient pas aux 9 heures de sommeil pour les ados. L’expérience de l’Etat de New York et les conclusions de l'étude de Pamela Thacher permettront peut-être de trancher cette question.

Laure Beaulieu
Laure Beaulieu (107 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte