Life

L'email ne meurt jamais

Laure Beaulieu, mis à jour le 07.03.2016 à 11 h 37

Son inventeur, Ray Tomlinson, vante les mérites de ce message électronique.

Ray Tomlinson, le 22 octobre 2009 I MIGUEL RIOPA / AFP

Ray Tomlinson, le 22 octobre 2009 I MIGUEL RIOPA / AFP

Mise à jour:  Ray Tomlinson est décédé le 6 mars 2016.

Inventé à la fin au début des années 1970 par Ray Tomlinson, l'email reste l'outil de communication dominant, malgré l’avènement des réseaux sociaux et des messageries instantanées. Chaque jour, 145 milliards d'emails sont envoyés sur la planète, selon le Radicati Group.

Ray Tomlinson, l'inventeur du mail, donne son interprétation sur ReadWriteWeb pour expliquer la pérennité du système.

«Les mails perdurent dans le temps –un mail envoyé maintenant peut être lu plus tard, il n’est pas nécessaire d’avoir quelqu’un d’assis à un moment précis, prêt à répondre, comme c’est le cas pour les messages instantanés.»

En outre, avec un mail, le véritable intérêt, c’est d’avoir «une audience spécifique», contrairement aux réseaux sociaux, explique Ray Tomlinson

Tout prédisait pourtant la disparition rapide des mails. En 2010, le créateur de Facebook, Mark Zuckerberg, affirmait que son réseau social allait remplacer les emails.

«Les adolescents n’utilisent pas les mails, ils envoient des SMS. Les gens aujourd’hui veulent communiquer avec des outils plus souples que les mails, comme les SMS ou les messages instantanés.»

Une étude de comScore concluait en ce sens en 2010 que l’utilisation des mails avait diminué de 59% parmi les jeunes.

Par ailleurs, le système du mail n’est pas parfait.Principal problème: les spams. Aujourd’hui, près de 90% des emails envoyés sont des spams selon le Messaging Anti-Abuse Working Group. Mais, réplique l’inventeur révolutionnaire, des solutions existent pour contrer les messages intempestifs. L’ingénieur préconise le «Whitelistening», qui consiste à faire passer des tests aux personnes envoyant un message, afin de vérifier si elles sont bien humaines.

Quel avenir pour le mail aujourd’hui? «Les mails perdureront un long moment à mon avis. On observera sûrement des mixtes avec d’autres formes de communication, comme par exemple aujourd'hui quand on envoie un message instantané à quelqu’un et que celui-ci se transforme automatiquement en email si la personne ne répond pas immédiatement», prédit Ray Tomlinson.

Laure Beaulieu
Laure Beaulieu (107 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte