Monde

Québec: un attentat lors du discours de Pauline Marois fait un mort

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de YouTube
Capture d'écran de YouTube

Un homme a ouvert le feu dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 septembre à Montréal dans la salle où Pauline Marois, chef de file des séparatistes québécois, tenait son discours inaugural devant ses partisans après la victoire de son parti, le Parti québécois, aux élections provinciales, faisant un mort et un blessé grave, rapporte Le Devoir.

Le journal francophone rapporte que «le suspect est un homme dans la cinquantaine, qui a réussi à entrer par la porte arrière du Métropolis avec une arme à feu vers minuit»:

«Selon la police de Montréal, il est trop tôt pour affirmer que l'homme voulait s'attaquer à la toute nouvelle Première ministre qui a été sortie de scène par deux gardes-du-corps, semant la consternation dans la salle bondée du Métropolis. Celle-ci est revenue sur scène par la suite pour rassurer ses troupes, leur demandant de quitter calmement.»

L’incident est intervenu alors que Marois venait de déclarer:

«L’avenir du Québec, c’est de devenir un pays souverain.»

Selon Radio Canada, le suspect a crié en français alors qu’il était emmené par la police «des mots indistincts, ressemblant à "les Anglais se réveillent" ou "les Anglais sont arrivés".»

Le Monde souligne que «certains membres de la communauté anglophone de Québec craignent que l'arrivée au pouvoir des indépendantiste puisse avoir un impact négatif sur leur statut».

Newsletters

Faire la paix avec Israël pour contrer l'Iran, la nouvelle stratégie de certains pays arabes

Faire la paix avec Israël pour contrer l'Iran, la nouvelle stratégie de certains pays arabes

Le 15 septembre, les dirigeants d'Israël, des Émirats arabes unis et de Bahreïn se sont retrouvés à la Maison-Blanche pour apposer leurs signatures aux accords d'Abraham. Il s'agit de deux traités de paix entre Jérusalem et Abou Dabi d...

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

Les défenseurs de cette doctrine affirment qu'elle protège les intérêts de l'État turc et réfutent les accusations d'expansionnisme.

L'indépendantisme écossais se rebiffe contre la BBC

L'indépendantisme écossais se rebiffe contre la BBC

En interrompant la diffusion des conférences de presse de la Première ministre sur la pandémie de Covid-19, la chaîne britannique s'est attirée les foudres de nombre d'Écossais·es.

Newsletters