Partager cet article

Samsung confond «blogueurs» et «homme-sandwich»

IFA Berlin 2006 / James Cridland via Flickr CC License By

IFA Berlin 2006 / James Cridland via Flickr CC License By

Samsung est en train de se faire des ennemis parmi les blogueurs.

Le blogueur indien Clinton Jeff, de Unleashthephones, a été invité par la marque au salon de l’IFA en Allemagne (le plus grand salon d’électronique grand publique d’Europe). Samsung s’est engagé à payer la chambre d’hôtel et les billets d’avion du blogueur à condition que celui-ci couvre l’événement en tant que journaliste indépendant.

Si Clinton Jeff a accepté l’offre en précisant qu’il serait là uniquement en tant que journaliste, il a vite déchanté quand il est arrivé sur place. Selon Business Insider, la marque lui a demandé de porter des vêtements vantant les mérites de la marque et de faire la promotion des objets auprès de la presse. Clinton Jeff refuse immédiatement, rappelant qu’il est ici en tant que journaliste et non pas promoteur. Samsung réagit alors avec force: soit le blogueur accepte de se plier à ces exigences, soit il rentre chez lui par ses propres moyens. En Inde donc.

Heureusement, sur place, quelqu’un d’autre a été alerté de la situation du blogueur et a pris en charge le coût de l’hôtel et du billet d’avion retour: Nokia. De retour chez lui, Clinton Jeff a tenu à partager sa mésaventure sur le web.

The Next Web indique que face aux déclarations du blogueur, Samsung a publié un communiqué afin de s’excuser. Dans un mail personnellement adressé à à Clinton Jeff, Samsung écrit:

«Au nom de Samsung je souhaiterais m’adresser à vous afin de profondément m'excuser pour votre expérience à Berlin lors de l'IFA. Nous vous avons mis face à des difficultés excessives et nous essayons de remédier à la situation.»

Or, dans le communiqué officiel, la marque mentionne un simple «malentendu» entre Samsung et «le blogueur concerné» précisant que celui-ci n’a pas «suffisamment était informé des activités» de Samsung.

Samsung et les blogueurs: Act II

Problème, ce ne serait pas le premier faux pas de Samsung.

La blogueuse France Quiqueré a partagé sur son blog sa mésaventure aux Jeux olympiques de Londres avec «une grande marque coréenne». Si à aucun moment elle ne cite la marque en question, pour The Guardian, il s’agit là encore de Samsung.

Depuis deux ans, la jeune française prenait part à un programme de communication de la marque en «participant à de nombreux évènements locaux visant à promouvoir la marque».

Elle explique que jusqu’à présent, elle restait relativement indépendante:

«Notre rôle était d’écrire de courts articles, sans obligation d’encenser la marque, en l’échange de cadeaux et soirées VIP.»

Ayant gagné un concours organisé par la marque, elle a été invité aux Jeux olympiques où… elle a vécu un véritable cauchemar. Elle a dû créer des vidéos promotionnelles et des photos, remplir des rapports quotidiens sur ce qu’elle avait fait. On lui a également demandé de télécharger des vidéos d’événements promotionnels sur son compte personnel Youtube. Le tout sans approcher le stade olympique.

France Quiqueré explique en conclusion:

«Le point évidemment le plus gênant fût la sensation surréaliste d’être prisonnière de quelque chose.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte