Life

Derrière le mythe, encore du mythe

Laure Beaulieu, mis à jour le 03.09.2012 à 15 h 50

L'enlèvement de Proserpine par Pluton/Evan Bench via FlickrCC LicenseBy

L'enlèvement de Proserpine par Pluton/Evan Bench via FlickrCC LicenseBy

La déconstruction de mythe est un sport mondial. De nombreux articles de presse, en France et aux Etats-Unis, s’attaquent aux mythes ou aux idées fausses sur un sujet. Dans une tribune du New York Times, le sociologue américain Andrew J. Cherlin cherche à déconstruire les mythes sur ces mythes.

Premier mythe: les mythes sont des affirmations vraies, non discutables. Andrew J. Cherlin montre que très souvent, les éditorialistes partent d'affirmations fausses ou trop caricaturales («il ne se passe rien pendant les conventions») pour finalement conclure qu’elles sont une idée fausse.

Les articles qui visent à déconstruire le mythe ne cherchent pas, selon le chercheur américain, à démêler le vrai du faux. Andrew J. Cherlin prend l’exemple d’un éditorial de Reuters sur le mythe de Medicare: la supposée démystification d’idées fausses s’avère être une argumentation néo-libérale contre le système d’assurance-santé de Barack Obama.

Dernier mythe sur le mythe: lorsque l’on déconstruit un mythe, l’affaire ne se termine pas là, car le lecteur s’interroge toujours après la lecture sur le sujet. Gageons qu'après la lecture de l'article de Cherlin, vous aussi, vous vous poserez des questions sur le mythe.

Laure Beaulieu
Laure Beaulieu (107 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte