Beaucoup d'Américains pensent que le mauvais temps affecte le cloud computing

The Year of The Cloud/BasicGov via Flickr CC License by.

La moitié des Américains ignorent ce qu’est le cloud computing (littéralement, «l’informatique en nuages», terme difficilement traduisible en français, qui désigne le fait de stocker des données en réseau plutôt que sur le poste d'un utilisateur). C’est ce que révèle un sondage mené sur un millier de personnes à la demande de Citrix, une entreprise de cloud computing.

Digital Trends explique que ce n’est pas parce que les Américains l’utilisent tous les jours qu’ils savent ce que c’est. La majorité pense que le terme «cloud» fait référence à un vrai nuage. 51% d'entre eux pensent que des nuages de pluie peuvent interférer avec les connexions internet. 

ZD Net précise que pour 29% d’entre eux c’est «un machin blanc moelleux», affecté par les conditions climatiques. D’autres ont encore répondu que le cloud computing a quelque chose à voir avec des oreillers, de la drogue, le paradis, l’espace et même du papier toilette.

Business Insider rapporte que 95% des gens qui affirment ne pas utiliser le cloud y ont en fait recours. Par exemple, 65% d’entre eux vont voir leurs comptes bancaires sur internet, 63% font des courses, 58% se rendent sur les réseaux sociaux et 45% jouent en ligne.

Sur Slate.com, Matthew Yglesias explique que le cloud computing est une métaphore:

«L’idée c’est que vous utilisez votre ordinateur (ou votre téléphone ou votre tablette) pour accéder à des données et à des applications qui sont hébergées à distance. Je n’ai aucune idée de pourquoi cette métaphore de "nuage" a été choisie et ça n’a pas vraiment de sens, mais cela n’a rien à voir avec des nuages ou le temps qu’il fait.»

Selon Forbes, l’ignorance des Américains sur le cloud computing est plus importante qu’elle n’en a l’air:

«Le travail de beaucoup de monde va être réorganisé par le nuage. Pas seulement celui des professionnels des hautes technologies.»

Toutefois, l’enquête révèle que, même en ignorant en quoi consiste le cloud, les personnes interrogées ont conscience de son importance. Une fois qu’on leur a expliqué en quoi il consiste, 68% d’entre elles ont reconnu les avantages économiques du système. La génération Y croit à 26% que le cloud pourrait créer des emplois contre seulement 19% des baby-boomers.

Une ignorance qui n’empêche pas 22% des Américains de faire croire qu’ils savent ce qu’est le cloud computing. 14% d’entre eux l’auraient même affirmé pendant un entretien d’embauche, et 17% lors d’un premier rendez-vous galant.

Photo: The Year of The Cloud/BasicGov via Flickr CC License by.
Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
SLATE CONSEILLE
A quand le disque de stockage universel et illimité?
Bienvenue sur Internet, Steve!
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 31/08/2012
Mis à jour le 31/08/2012 à 12h04