France

Nicolas Sarkozy fera bien des conférences, selon Claude Guéant

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Sarkozy, le 26 avril. REUTERS/Philippe Wojazer.
Nicolas Sarkozy, le 26 avril. REUTERS/Philippe Wojazer.

Nicolas Sarkozy va bien faire le conférencier, selon un de ses proches, l’ancien secrétaire général de l’Elysée et ministre de l’Intérieur Claude Guéant, qui s’exprimait, vendredi 31 août au matin, sur Europe 1.

«Je crois bien qu'il en a déjà fait une», en Espagne, a-t-il expliqué. «Nicolas Sarkozy a accepté le principe de faire un certain nombre de conférences, comme tous les anciens chefs de l'État au gouvernement, monsieur Tony Blair, par exemple. Il a accepté le principe mais s'agissant de celle de Morgan Stanley, je ne sais pas. […] Ses propos intéressent. Les propos qu'il pourra tenir à cette occasion seront de nature à marquer la réflexion politique pour la France et pour notre temps.»

Mercredi, le Canard enchaîné révélait, comme le rapporte L’Express, que la banque d’investissement américaine Morgan Stanley souhaitait s’offrir les services de l’ancien chef de l’Etat pour une conférence de 45 minutes payée 250.000 euros, soit «un peu plus de 5.550 euros la minute, et 92 euros la seconde».

Les informations données par Claude Guéant ont été partiellement démenties par l'entourage de l'ancien chef de l'Etat, d'abord auprès d'Europe 1, puis sur le compte Twitter de sa chargée de communication Véronique Waché:

«Nicolas Sarkozy n'a pour le moment participé à aucune conférence et n'a jamais été sollicité par Morgan Stanley.»

En revanche, l'information selon laquelle il aurait donné son accord de principe pour des conférences n'est donc pas démentie.

Les informations du Canard Enchaîné avaient fourni l’occasion à beaucoup de journaux de rappeler des propos que Nicolas Sarkozy aurait tenus au début de son quinquennat:

«Moi, en 2012, j’aurai 57 ans, je me représente pas. Et quand j’vois les milliards que gagne Clinton, moi, j’m’en mets plein les poches! […] Je fais ça pendant cinq ans et, ensuite, je pars faire du fric, comme Clinton. 150.000 euros la conférence!»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Le Parisien, qui développait l’information du Canard Enchaîné, rapportait alors que, au prix prétendument proposé par Morgan Stanley (qui n'a pas commenté les rumeurs), «la valeur de Nicolas Sarkozy sur le marché des conférenciers n'est certes pas à la hauteur de celle de l'ex-Premier ministre britannique» Tony Blair, mais «se situe largement au-dessus de la moyenne».

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio