Culture

Comment Stanley Kubrick utilisait le point de fuite dans ses plans

Temps de lecture : 2 min

un plan de «Shining»
un plan de «Shining»

On savait évidemment déjà que les cadres des films de Kubrick étaient extrêmement soignés —il suffit de songer, par exemple, aux compositions picturales de Barry Lyndon, aux lignes angoissantes des couloirs de l’Overlook Hotel et du labyrinthe de Shining…—, en voici une nouvelle preuve en images.

Le vidéo-essayiste kogonada (qui, comme le rappelle Slate.com, n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà publié des montages très réussis de plans de Tarantino, Wes Anderson, Breaking Bad…) a en effet mis en ligne sur Vimeo un montage de plans de Kubrick dont la composition converge vers un point de fuite situé dans le fond, soulignant ainsi les nombreuses rimes visuelles qui existent entre ses films. Le tout sur fond de la (quelque peu rebattue) Lux Aeterna de Requiem for a Dream.

Newsletters

Imaginer le cinéma sans Hollywood

Imaginer le cinéma sans Hollywood

L'absence de blockbusters dans les salles pour cause de pandémie ouvre la possibilité d'envisager pour le cinéma des avenirs autres que l'écrasante domination économique et esthétique promue par l'industrie lourde, et consommée sans modération.

Gal Gadot décriée en tant que Cléopâtre, mais que sait-on des origines de cette dernière?

Gal Gadot décriée en tant que Cléopâtre, mais que sait-on des origines de cette dernière?

La figure de la reine d'Égypte se trouve prise en otage par des conflits et des luttes très contemporaines. Elle pourrait aussi bien être égyptienne que grecque, juive, arabe, voire thrace.

«Dexter» c'est nul, on le sait, et pourtant ça recommence

«Dexter» c'est nul, on le sait, et pourtant ça recommence

​​​​​​​Après huit saisons inégales, la série fera bientôt son retour avec de nouveaux épisodes inédits. Une décision confondante.

Newsletters