Culture

Johnny Hallyday hospitalisé après une crise de tachycardie

Temps de lecture : 2 min

Johnny Hallyday à Cannes pour les NRJ Music Awards le 28 janvier 2012. REUTERS/Eric Gaillard
Johnny Hallyday à Cannes pour les NRJ Music Awards le 28 janvier 2012. REUTERS/Eric Gaillard

Johnny Hallyday a été hospitalisé dans un établissement de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, après une crise de tachycardie dans la nuit de samedi à dimanche 27 août, rapporte Voici.fr.

Il passait ses vacances sur l'île de Saint-Barthélemy, où il a d'abord été hospitalisé, avant d'être transféré au CHU de Pointe-à-Pitre. Il a rapidement été rejoint par sa femme Laeticia Hallyday.

Un membre de l'entourage du chanteur a confirmé l'hospitalisation, selon l'AFP, mais son service de presse n'a pas encore communiqué sur le sujet précise l'agence: «Le producteur de Johnny Hallyday, Gilbert Coullier, joint par l'AFP, s'exprimera dans la journée».

Le chanteur faisait une pause vacances pendant sa tournée «Jamais Seul», débutée en mai 2012 et qui devrait reprendre en octobre et se poursuivre en 2013.

En 2009, il avait connu d’importants problèmes de santé et avait été hospitalisé à Los Angeles pour des complications consécutives à une opération pour une hernie discale. Il avait alors été plongé à deux reprises dans un coma artificiel pour soulager ses douleurs.

Après cette hospitalisation était née une polémique autour de l’opération d’Hallyday pour son hernie discale, réalisée par le neurochirurgien Stéphane Delajoux à Paris le 26 novembre 2009.

>> Lire tous nos articles sur l’affaire Delajoux

Johnny s’était finalement rétabli, mais avait dû annuler la dernière partie de sa tournée d’adieu, le «Tour 66», prévue du 8 janvier au 13 février 2010.

>> Lire tous nos articles sur Johnny Hallyday et notamment:

Johnny est mortel, par Philippe Boggio

Johnny n'a rien inventé, par Thomas Legrand

Johnny, créature idéale de la presse people, par Christophe Carron

Cécile Dehesdin et Charlotte Pudlowski

Newsletters

Silence, on mange!

Silence, on mange!

Le cinéma français n’aime rien tant que casser la croûte. À tel point que la cuisine et la gastronomie sont devenues un élément central de ses chefs-d’œuvre. Ou de ses navets.

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

Le gentil film-catalogue de Marie-Castille Mention-Schaar, qui sort opportunément à quatre jours de la fête des mères, évite avec souplesse toute forme de prise de position politique.

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je n'attendais rien des nouveaux épisodes de la série culte et j'étais un âne de penser de la sorte.

Newsletters