Monde

«Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité»

Slate.fr, mis à jour le 25.08.2012 à 23 h 10

NASA

NASA

«Je descends de l'échelle». Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong — décédé le 25 août 2012—, le chef de la mission Apollo XI, est le premier à sortir du LEM. Les mots qui resteront dans les mémoires, il les a trouvé pendant le voyage vers la lune. A 2h56, alors qu'il lâche l'échelle et pose sa botte sur le satellite de la Terre, il lâche: «That's one small step for [a] man, one giant leap for mankind» (un petit pas pour l'homme, un grand pas (ou un bond de géant) pour l'humanité». On écrira des lignes pour savoir si l'astronaute américain a bien prononcé le «a», ce qui change le sens de la phrase («Un petit pas pour UN homme, etc.» entendu alors par près de 450 millions de terriens (il y avait à peine 3,5 milliards d'habitants en 1969), ou si c'était les parasites qui avaient mangé le pronom.

La retransmission des premiers pas de l'homme sur la lune est alors retransmise en direct, via la BBC:

.

 

Un peu plus tard, c'est le second de la mission, Buzz Aldrin, qui fera à son tour quelques bonds sur la lune:

 

Les deux hommes poseront ensuite une plaque commémorative de la mission, signée de Nixon: .

Article actualisé le 25 août 2012 à 23h10: une première version mentionnait le 15 août 2012 comme date de décès et non le 25 août.

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte