Life

Une famille se met à l'heure de Mars

Pauline Moullot, mis à jour le 22.08.2012 à 17 h 31

Mars/Jeff Barton Via FlickrCC Licence By

Mars/Jeff Barton Via FlickrCC Licence By

A chaque fois qu’une mission est envoyée sur la planète rouge, un groupe de scientifiques doit se mettre à l’heure martienne pour pouvoir suivre ses progrès en temps réel. En Californie, David Oh, le directeur de vol de la mission de Curiosity, a décidé de faire vivre l’expérience à toute sa famille. Sa femme et ses trois enfants âgés de 8, 10 et 13 ans vivent donc aussi à l’heure martienne pendant trois mois.

Sur Mars, une journée (un«sol») ne dure pas 24 heures (le temps de la rotation de la terre sur elle-même) mais 24 heures, trente-neuf minutes et 35 secondes.

Chaque journée passée à l’heure martienne se décale donc un peu plus par rapport à l’heure terrestre. Ce qui a conduit progressivement à supporter le décalage horaire entre la terre et Mars et la famille à vivre parfois la nuit.

«Un jour la semaine dernière, la famille a pris son petit-déjeuner à 15h,  son  déjeuner à 20h, son diner à 2h30 du matin et un dessert à 5h du matin avant d’aller se coucher», rapporte AP.

Les Oh ont aussi été interrogés pour l’émission de radio «All Things Considered» sur NPR. L’interview a eu lieu à 10h du matin heure terrestre juste avant qu’ils aillent se coucher.

Une pancarte sur leur porte d’entrée prévient les intrus qui voudraient les déranger en plein décalage horaire: «à l’heure de Mars. Le directeur de vol dort. Revenez plus tard».

Pour dormir en plein jour, la famille a recouvert ses fenêtres de feuilles d’aluminium et de tissus. Un calendrier écrit à la main trône dans l'entrée pour garder trace des jours de la semaine et un réveil est installé à l’heure de Mars dans la chambre principale.

David Oh explique que tous ses collègues n’approuvent pas son idée: «certains d’entre eux pensent que c’est vraiment cool d’avoir les enfants avec soi. D’autres qui ont travaillé sur d’autres missions sur Mars m’ont dit "tu es fou" (...) Ça leur donne l’impression de faire partie de cette grande aventure que l’on vit en envoyant un robot sur Mars.»

L’aîné des enfants, Braden, a ouvert un blog rendant compte de leur vie en décalé. On y voit par exemple la famille sur la plage à 23h ou au bowling à 4h du matin.

Pauline Moullot
Pauline Moullot (146 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte