Life

L'Arabie Saoudite contre de nouveaux noms de domaine (.sex, .wtf, .vodka., .gay...)

Torie Bosch, mis à jour le 19.08.2012 à 12 h 31

En juin dernier, l'Icann, l'organisation américaine qui gère l'attribue des noms de domaine sur l'Internet (ex les .com, .fr, .org, etc) annonçait que près de 2.000 nouvelles demandes de suffixes avaient été déposées par des entreprises (ou n'importe quelle organisation ou individu prêts à débourser 185.000 dollars pour proposer un nom de domaine). La BBC, par exemple, avait demandé .bbc, tandis que Google râtissait large avec notamment les évidents .youtube et .android—mais aussi, plus surprenant—le .dad (.papa)…  

Icann a ensuite décidé de laisser reposer tout ça, pendant une période de sept mois, pour que soient évalués les propositions et que d'éventuelles objections soient déposées. Le royaume d'Arabie Saoudite en a profité et fait désormais valoir que 31 demandes devraient être rejetées, en particulier, celles qui sont liés sexe, l'alcool, le jeu et l'islam.

Voic la liste des noms de domaine qu'un certain Abdulmjid, qui se dit membre de la Communication and Information Technology Commission saoudien, a objecté. Dan certains cas, plusieurs sociétés ont demandé le même nom de domaine, ce qui explique qu'Abdulmjid a déposé plusieurs objections.

.gay
.wtf
.sucks
.wine
.vodka
.virgin
.tattoo
.sexy
.sex
.pub
.porn
.poker
.hot
.dating
.casino
.bar
.baby
.africamagic
.adult
.ummah
(oumma en français, la «communauté des croyants» en arabe»)
. كاثوليك
(catholique en arabe)
.tatar
.shia
.ismaili
(une secte chiite)
.islam
.imamat
(ce qui a trait à l'autorité religieuse sur les affaires courantes et aussi à la succession des responsables au sein d'une commuanuté)
.halal
.bible
.persiangulf
.gcc
(acronyme pour Conseil de coopération du Golfe, Gulf Cooperation Council)
.style
(même si l'objection a en fait à voir avec le .tattoo)

Dans certains cas, d'autres musulmans ont joint Abdulmjid dans ses requêtes.  Dans d'autres cas, les alliés du Saoudien viennent d'autres confessions. Par exemple,  Abdulmjid écrit qu'on ne devrait pas accorder au Vatican le .catholic parce que «beaucoup d'autres chrétiens utilisent le terme “Catholic” en référence, plus largement, au monde chrétien». 

Toute la base de données vaut le coup d'être explorée, notamment la partie sur les objections formulées sur le .art et le .church, très polémiques.

En 2010, quand l'Icann avait lancé des discussions sur l'ouverture des noms de domaine, les conservateurs religieux américains se sont opposés à la création du .xxx pour des raisons morales, tandis que «certains membres de l'industrie du divertissement pour adulte sont également contre le .xxx car il pourrait faciliter la censure et nuire à leur activité rapportait alors Reuters.

Torie Bosch
Torie Bosch (7 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte