Culture

Walter White s'est échappé de «Breaking Bad»

Temps de lecture : 2 min

Bryan Cranston, le Walter White de «Breaking Bad».
Bryan Cranston, le Walter White de «Breaking Bad».

Si l’on vous disait que Walter White est actuellement recherché à Tuscaloosa, en Alabama, pour avoir violé sa période de probation, après avoir été inculpé pour fabrication et trafic de méthamphétamine, vous diriez quoi? «Oh un nouveau développement de Breaking Bad et des aventures de son personnage: Walter White.» Sauf que pas du tout.

Un individu –Walter White, donc— est bien recherché pour les motifs indiqués, la réalité mimant très exactement la série de HBO, dans laquelle Walter White (personnage fictif joué par Bryan Cranston) fabrique de la meth (mais au Nouveau-Mexique, pas en Alabama).

«Le vrai Walter White —qui, comme le Walter White joué par Cranston est barbu, mais à sa différence ne se fait pas aussi appeler Heisenberg— a été placé en probation il y a deux ans, à la suite d’une condamnation pour fabrication de meth», souligne le Washington Post.

La réalité rejoint la (bonne) fiction

Le site Al.com rapporte que le criminel réel a été arrêté cette année pour violation de sa probation, durant laquelle il avait replongé dans la fabrication de meth. Il a ensuite manqué de se présenter au tribunal et s’est retrouvé sur la liste des personnes recherchées dans le pays:

«Quoi, un type nommé Walter White a été assez chanceux pour s’extirper du business de la meth et s’est refoutu dedans? Ajoutez donc un autre lien entre le vrai Walter White et le faux.»

Le Washington Post rappelle également que cette année, un homme nommé Omar Little –comme le Omar Little de The Wire— avait été arrête à Baltimore, la ville de la série.

Comme si la réalité attestait, s’il en était besoin, de la puissance du réalisme des meilleures séries. Parce que d’ici que l’on arête une Bree Van de Kamp pour nettoyage intempestif…

Newsletters

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

Le film de Ninja Thyberg accompagne une jeune fille dans les méandres de l'industrie du hard californienne.

Dave Chappelle n'a pas changé, c'est nous qui nous sommes trompés sur son compte

Dave Chappelle n'a pas changé, c'est nous qui nous sommes trompés sur son compte

On a cru que l'humoriste était progressiste, ce n'est pas le cas.

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

La brillante adaptation du chef-d'œuvre de Balzac par Xavier Giannoli réussit l'évocation d'une époque passée en suggérant le présent, mais surenchérit sur la noirceur au risque d'un dangereux déséquilibre.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio