Monde

Ikea lancera une chaîne d'hôtels bon marché en 2014

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 16.08.2012 à 11 h 29

Aire de sieste Ikea en 2011 sur l'autoroute A6

Aire de sieste Ikea en 2011 sur l'autoroute A6

A priori, il ne s'agira pas d'une chambre à monter soi-même. Selon le Los Angeles Times, le géant du meuble Ikea veut lancer une chaîne d’hôtels bon marché en Europe.

Les routards du monde entier dormiront-ils bientôt dans une chambre portant un de ces noms exotiques désormais associés à la marque suédoise? Peu probable car l’entité Inter Ikea, qui possède les droits de propriété intellectuelle de la marque, précise le Financial Times (article payant), ne donnera pas son célèbre nom au concept, ni ne gèrera l’activité en direct. C’est un tour-opérateur déjà existant qui s’en chargera.

Pour cette activité, la firme suédoise mise sur ses marchés bien établis comme la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Pologne et les pays scandinaves, ainsi que sur des pays plus récemment convertis au fameux mobilier en kit comme l’Allemagne —c’est là qu'ouvrira le premier établissement en 2014.

Ces hôtels à bas coût «viendraient répondre à la demande touristique grandissante d'hôtels peu chers mais élégants, née de la baisse des tarifs aériens, selon Harald Muller, cadre au sein d'Inter Ikea», relate Le Figaro.

Jusqu'à présent, Ikea avait tenté quelques incursions dans le monde hôtelier, mais ponctuellement et jamais avec une telle ampleur. En 2007, Ikea Norvège avait lancé un événement, «The Ikea Hostel», permettant à ses clients de dormir gratuitement pendant une semaine dans un entrepôt d’Oslo: des chambres familiales et même une suite de luxe étaient proposées.

À l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, c’est un lounge VIP que la marque a installé cet été, proposant aux voyageurs de se reposer dans un lit Ikea ou de regarder la télévision dans des canapés de la marque. L'été dernier, au moment des grands départs, la marque avait aussi proposé son «Aire de la sieste» aux automobilistes de l'autoroute du soleil, leur offrant la possibilité de se reposer 20 minutes avant de repartir.

Le 9 août, on apprenait par ailleurs que la fondation Interogo, qui détenait jusqu’à présent les droits de la marque, les avait vendus en interne à sa filiale Inter Ikea System pour la somme de 9 milliards d’euros. C’est, précise Le Monde, la première fois qu’une valeur comptable est ainsi donnée à la marque, leader mondiale dans la fourniture de meubles au détail.

Comme le rappelle le quotidien, le groupe Ikea n’est pas coté en bourse et n’est donc pas tenu de publier de résultats détaillés. Ingvar Kamprad, son créateur âgé de 86 ans, est selon le magazine suisse Bilan l’homme le plus riche d’Europe.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte