Culture

29 mystères hollywoodiens résolus

Temps de lecture : 2 min

Bill Murray et Scarlett Johansson dans «Lost in Translation».
Bill Murray et Scarlett Johansson dans «Lost in Translation».

En sortant de certains films, des questions vous hantent parfois, des détails scénaristiques ou visuels grâce auxquels le réalisateur vous torture. Le magazine américain Time a cherché à résoudre 29 de ces mystéres cinématographiques.

Dans Lost in Translation, que dit Bob (Bill Murray) à Charlotte (Scarlett Johansson), lorsqu'il la voit depuis le taxi qui l'emmène loin d'elle, descend de voiture, la prend dans les bras et lui murmure quelque chose à l'oreille?

Selon Time, la meilleure explication voudrait que Sofia Coppola n'ait jamais écrit de réplique pour le personnage de Bill Murray, qu'elle ait toujours eu pour but de lui faire remuer les lèvres en laissant l'imagination du spectateur faire le reste.

Néanmoins, l'extrait en question a été passé au scanner audio, et la potentielle réplique que Bill Murray susurre... [Attention, vous ne voulez peut-être pas savoir?]: «When John is waiting on the next business trip... go up to that man, and tell him the truth. Okay?» («Quand John se préparera pour son prochain voyage d'affaires... va le voir, et dis-lui la vérité. D'accord?»).

Autre question fondamentale: pourquoi, à la fin de Titanic, Rose et Jack ne partagent-ils pas le radeau improvisé? Un internaute explique à l'aide d'un schéma qu'il y avait clairement de la place pour deux. Mais un autre, avec des calculs plus poussés, souligne qu'il faut prendre aussi en compte la masse et la flottabilité. Résultat: si Rose avait partagé le radeau, ils seraient morts tous les deux.

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

Jet Li a refusé de jouer dans Matrix pour rester maître de ses mouvements

Jet Li a refusé de jouer dans Matrix pour rester maître de ses mouvements

L’acteur chinois redoutait de se faire déposséder de ses techniques d’arts martiaux si un studio américain les numérisait.

Néandertal, l'ADN a parlé

Néandertal, l'ADN a parlé

Longtemps considéré comme une créature primitive, l’homme de Néandertal est aujourd’hui reconnu comme un humain à part entière. Loin des images d’Épinal auxquelles nous avons tous été confrontés, Néandertal: l’expo nous présente une espèce plus...

Show buzz

Show buzz

Newsletters