Monde

Pour Bill Gates, le futur passe par les toilettes

Johan Hufnagel, mis à jour le 15.08.2012 à 16 h 23

Préparatifs de la foire de Seattle. DR

Préparatifs de la foire de Seattle. DR

Depuis qu'il a fait fortune avec Microsoft, Bill Gates est devenu un méga-riche philanthrope. Avec sa femme Melinda, il finance via sa fondation certains programmes d'aides aux pays en développement. Parmi leurs combats, la lutte contre le sida, le paludisme, la mortalité maternelle et infantile, ou la promotion du planning familial. Ces grandes causes peuvent recevoir des sommes très élevées.

Ainsi, dans un entretien accordé à SlateAfrique, Melinda Gates expliquait que le couple avait «choisi d’investir plus d’un milliard de dollars, d’ici 2020, dans le planning familial. Parce que nous y croyons et nous sommes convaincus de l’impact qu’un tel investissement peut avoir sur les vies de millions de personnes à travers le monde.»

Mais il y a parmi ces grandes causes connues, d'autres batailles moins connues mais tout aussi importantes. Ainsi, mardi, la fondation Gates a remis un chèque de 100.000 dollars au California Institute of Technology pour son travail pour des toilettes innovantes, fonctionnant à l'énergie solaire, capable de recycler l'eau et de recycler les déchets humains en énergie.

On aurait tort d'en rire. Selon le site de la fondation Gates, environ 2,5 milliards de personnes, essentiellement en Afrique et en Asie, n'utilisent pas de toilettes dignes de ce nom, voire défèquent à l'air libre. Un problème sanitaire de grande ampleur: près de 1 million et demi d'enfants meurent chaque année de diarrhées sévères. Des investissements intelligents peuvent diminuer ces maladies, assure les Gates, qui se sont lancés dans ce combat en créant un «Concours pour réinventer les toilettes du futur» afin de soutenir et d'inciter les universités à la recherche dans ce domaine.

C'est dans le cadre d'une foire sur la campus de la fondation à Seattle que les Gates remettaient ce mardi, lors d'un événement, ses premiers prix aux équipes qui avaient effectué le plus de progrès dans la recherche, et annonçait une nouvelle enveloppe pour les années à venir: 3,4 millions de dollars. Soit un total investi depuis le début du fonds de 6,5 milliards.

Selon CNN, la fondation a déjà dépensé près de 370 million de dollars dans les domaines de l'accès à l'eau, des sanitaires, etc. Ce qui n'est qu'une goutte d'eau parmi les 26 milliards de dollars que la fondation a dépensé pour la santé depuis ses débuts en 1994.

Johan Hufnagel
Johan Hufnagel (67 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte