Culture

Il revend le nom de domaine CallMeMaybe.com pour 1.000 dollars

Temps de lecture : 2 min

Capture écran du clip Call Me Maybe de Carly Rae Jepsen
Capture écran du clip Call Me Maybe de Carly Rae Jepsen

HEY I JUST MET YOU! Qui n’a pas passé une journée à avoir ce refrain dans la tête? Le tube de Carly Rae Jepsen, Call Me Maybe, est partout: radio, internet et télévision. Charts in France rappelle que ce titre a été téléchargé plus de 5 millions de fois rien qu'aux Etats-Unis et est resté n°1 en France pendant six semaines.

Son succès est largement dû aux multiples détournements qui en découlent. L'équipe de natation olympique des Etats-Unis a notamment fait un lipdub sur la chanson, et la dernière parodie en date combine les deux succès du moment: Call Me Maybe et Batman.

Le succès de cette chanson a fait de Preston Hershorn, un américain de 24 ans, un véritable chanceux. Buzzfeed raconte qu'il écoute pour la première fois Call Me Maybe en février dernier et se dit que ça va cartonner.

Et il a raison: le lendemain, les stars americaines Justin Bieber et Selena Gomez postent une vidéo d’eux en train de reprendre la chanson, vidéo qui fait le tour de l’Internet. Preston Hershorn décide de parodier cette chanson avec quelques amis et de poster la vidéo sur une page internet. Il achète le nom de domaine Callmemaybe.com pour moins de 500 dollars.

Si sa vidéo ne provoque pas beaucoup de clics, la chanson, elle, connaît un succès fulgurant. Preston Hershorn se dit du coup que c’est peut-être l’occasion de vendre son nom de domaine.

Depuis une semaine, Callmemaybe.com est à vendre sur Ebay avec des enchères qui commencent à 1.000 dollars. Preston Hershorn espère que l’enchère sera remportée par un site de rencontres.

Elliot Silver, un investisseur de longue date de noms de domaine et président de TopNotchDomains.com a estime que 1.000 $ est une offre de départ raisonnable, rapporte Buzzfeed, et qu'eBay est un bon endroit pour toucher un large public d'acheteurs potentiels. Mais Preston Hershorn a tout intérêt à vite conclure sa vente. Elliot Silver explique dans un mail:

«Plus rapidement il sera capable de vendre ce nom de domaine mieux ce sera, parce que la popularité de la chanson et des parodies va probablement s'estomper, ce qui fait perdre de la valeur au nom de domaine»

Preston Hershorn espère simplement pouvoir payer quelques verres à ses amis présents dans sa parodie, et, avec un peu de chance, pouvoir faire un voyage au Canada, en l’honneur de la chanteuse Carly Rae Jepsen, elle-même canadienne.

Acheter un nom de domaine sur l'Internet devient de plus en plus courant. PCimpact révèle que 233 millions noms de domaine ont été déposés à travers le monde au 31 mars 2012. Ce chiffre est le résultat d’une augmentation de de 23 millions de NDD en un an. Pour la toute première fois, les .com ont dépassé la barre des 100 millions de dépôt, ce qui représente 43% des NDD. Notre .fr, lui, compte seulement 2,2 millions d’abonnés.

Mais les NDD ne sont pas toujours exploités. Concernant les .com et les .net, 17% mènent vers des sites qui ne sont qu'une simple page et 14% vers… strictement rien.

Ludivine Olives

Newsletters

Et Adolf devint Hitler

Et Adolf devint Hitler

Sa nouvelle biographie est un éclairage bref et précis sur la vie du dictateur et une entrée pour comprendre la construction de sa pensée.

En finir avec les Bisounours: les écoterroristes squattent la rentrée littéraire

En finir avec les Bisounours: les écoterroristes squattent la rentrée littéraire

Tueur de braconniers, maquisard du Front de libération des animaux ou Jeanne d’Arc de la défense de l’environnement: des écolos énervés surgissent dans les romans.

Le Moyen Âge aussi avait son Jeff Bezos

Le Moyen Âge aussi avait son Jeff Bezos

Pratiques commerciales douteuses, exploitation de salariés précaires... Déjà au XIIIe siècle, les grands patrons profiteurs étaient sans scrupules.

Newsletters