Life

Comment le coca light est devenu la 2e boisson la plus populaire au monde

Ludivine Olives, mis à jour le 09.08.2012 à 16 h 39

Coca-Cola Light / Moxieg via Flickr CC License by

Coca-Cola Light / Moxieg via Flickr CC License by

Le Coca-Cola Light fête cette année ses 30 ans - et ce dérivé sans sucre ajouté du Coca-Cola continue, des décennies après, à faire grimper les ventes. Il a remporté un pari de taille: les gens le boivent pour son goût, et plus seulement pour ses «vertus». Il détient la deuxième place des boissons les plus populaires au monde après Coca-Cola, selon le Guardian.

Le quotidien britannique s’est intéressé à l’histoire de cette boisson et rappelle que l’ancêtre du Coca-Cola Light était la boisson Tab. Mais en 1982, année de sortie du brevage, la multinationale a deux idées de génie. La première, changer le nom en Diet Coke afin de faire intégrer aux consommateurs l’idée de régime (diet), à une époque où le diktat de la minceur était déjà présent.

Le second coup d’éclat fut de racheter Columbia Pictures, et de mettre une canette de Coca-Cola Light entre les mains de chaque célébrité. Et ça marche, aujourd’hui encore les stars semblent en raffoler.

Un succès unanime malgré la presence d'aspartame

Si tout le monde est vissé à sa canette de Coca Light, personne ne sait au fond s’il permet réellement de ne pas prendre de poids.

De très nombreuses recherches se sont penchées sur le cas de l’aspartame, Santé Magazine a fait le point sur les  théories avancées par les chercheurs. Les autorités sanitaires ont au moins tranché sur un point: l’aspartame en petite quantité n’est pas nocif pour la santé. La dose acceptable maximale est de 40 mg/ jour/kilo, soit une trentaine de sodas light.

Si, de l’avis général, l’aspartame permet d’ingérer moins de calories, il ne faut pas oublier que beaucoup de produits se disent «sans sucre» ou «sans sucre ajouté» et s’avèrent parfois plus caloriques que leurs homologues non allégés. Ils compensent l'absence de sucre par des matières grasses.

The Telegraph rapporte ainsi que des chercheurs de l'Université du Texas Health Science Center à San Antonio ont suivi 474 personnes durant 10 ans. Les consommateurs de boissons gazeuses sans sucre ajouté ont connu une  augmentation de 70% de le tour de taille par rapport à des non-consommateurs. Les plus gros buveurs de sodas sans sucre ajouté ont connu une augmentation de… 500% de leur tour de taille.

Pour Sante-Magazine, cela peut s’expliquer par une perturbation de l’organisme: les récepteurs perçoivent le goût sucré sans en avoir les bénéfices physiologiques. De plus, une consommation régulière de produits édulcorés entretient l’attirance pour le sucre.

Ludivine Olives
Ludivine Olives (120 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte