Life

La guerre à l'épilation du maillot est déclarée

Ludivine Olives, mis à jour le 08.08.2012 à 16 h 21

bikini-8633 / harworking via Flickr CC License by

bikini-8633 / harworking via Flickr CC License by

L’épilation du maillot entraîne de nombreuses questions: plutôt ticket de métro? Brésilien? Intégral? Une scientifique de l’Université de Washington s’est posée la question à l’envers: est-il vraiment utile de se débarasser de tous ses poils? La conclusion du docteur Emily Gibson: il faut déclarer la guerre à l’épilation du maillot, écrit-elle dans un article paru sur le site KevinMD.

Selon elle, les bandes de cire, l’épilateur, le rasoir, la crème dépilatoire et autres n’ont aucune utilité, ne permettant pas d’éradiquer à vie les poils, et ne font qu’abimer un peu plus la peau à chaque passage.

La peau du maillot est particulièrement sensible, notamment à l’épilation. Ainsi les follicules pileux sont enflammés et laissent de micro-plaies ouvertes. Le Docteur Emily Gibson explique:

«Lorsque que l'irritation est combinée à  l'environnement chaud et humide des organes génitaux, il devient un milieu de culture parfait pour certaines des plus méchantes bactéries pathogènes.»

Elle fait la liste de toutes les maladies et infections de peau qu’elle a pu croiser au long de sa carrière, et le résumé est… peu appétissant.

«Il y a une augmentation des  furoncles et des abcès dus à des staphylocoques qui nécessitent des incisions pour drainer l'infection, ce qui entraîne des cicatrices pouvant  être importantes. Il n'est pas du tout rare de trouver des pustules et des papules ainsi que l’inflammation d’autres follicules pileux sur les parties génitales rasées.»

Le fait se raser et les relations sexuelles entraînent également la propagation des bactéries jusqu’aux lèvres ou au pénis.

Le docteur Emily Gibson rappelle ainsi que les poils pubiens fournissent un  «coussin» contre les frottements qui peuvent provoquer une abrasion de la peau et des blessures.

Epilation au laser: la bonne solution ?

The Independent donne la parole au docteur Bav Shergill, consultant Dermatologue à Brighton qui approuve les propos du docteur Emily Gibson. L’épilation au laser serait, d’après lui, une bonne alternative:

«La réduction des poils pubiens au laser est sûre, à condition qu'elle soit effectuée par un praticien qualifié.»

Nina Goad de l'Association britannique des dermatologues, également citée par The Independent, ajoute:

«Dans de mauvaises mains, l'épilation au laser peut causer une dépigmentation post-inflammatoire - c'est à ce moment la peau devient enflammée et le résultat sera une couleur de peau définitivement changée. La peau pourrait même être brûlée, si les lasers ne sont pas utilisés correctement. Pour cette raison, nous recommandons fortement la visite d'un dermatologue qualifié pour ces traitements. »

Malgré son cris de détresse, le docteur Emily Gibson aura du mal à faire changer les mentalités. Rappelons que l’épilation du maillot, notamment l’épilation intégrale, n’a jamais été autant à la mode…

Ludivine Olives
Ludivine Olives (120 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte