Life

L'Antarctique était une forêt luxuriante où poussaient des palmiers

Ludivine Olives, mis à jour le 03.08.2012 à 9 h 36

arctic tern / Cams & Backpackers via FlickrCC License by

arctic tern / Cams & Backpackers via FlickrCC License by

L’Antarctique n’a pas toujours été une étendue de glace. Il y a des millions d’années, ce continent a, au contraire, été une forêt luxuriante.

La revue Nature a publié une étude sur l’Antarctique à la période de l’Eocène, il y 55 à 48 millions d’années. La Terre y a connu son climat le plus chaud depuis 65 millions d’années.  

BBC rapporte le Dr James Bendle de l’université de Glasgow et 36 autres scientifiques se sont retrouvés sur la côte orientale de l’Antarctique dans le cadre du programme Integrated Ocean Research Drilling 2010.

Grâce à de profonds forages d’un kilomètre de profondeur, les scientifiques ont découvert des fossiles de pollen datant de 52 millions d’années.

Les sédiments recueillis prouvent que deux types de plantes poussaient dans deux environnements distincts.

Les résultats montrent que l’Antarctique était auparavent une forêt tropicale et chaude recouverte de fougères et de… palmiers.

Le second environnement devait être un plateau en altitude avec des conifères et des hêtres.

La température du continent oscillait entre 10°C et 21°C.

The Times of India rapporte que selon l'étude, la Terre est passée par une phase naturelle de réchauffement de la planète il y a 53 millions d’années. Les niveaux de dioxyde de carbone dans l'atmosphère ont atteint le taux de 600 parties par million (ppm) contre 390 ppm de nos jours.

En conséquence, la plupart de la Terre, y compris les deux régions polaires, ont été recouvertes d'une végétation dense.

Si ce climat semble idyllique, ce serait au contraire une catastrophe si la température mondiale devait continuer à augmenter. Le docteur James Bendle explique à la BBC:

«La plus grande menace réside dans le fait qu'aujourd'hui, l'Antarctique est recouvert de glace, assez pour éventuellement soulever le niveau mondial des océans de 60 mètres si le continent atteint une fois de plus les températures de l'Eocène, ce qui aurait des effets dévastateurs partout dans le monde.»

Actuellement, les températures en Antarctique sont autour de -80°C. Difficile d’imaginer qu’à une époque, cette étendue de glace était une jungle luxuriante.

Cette découverte a rendu les chercheurs fous de joie. Le docteur Alexander Kumar a confié à Times of India:

«La nuit dernière, je suis allé me ​​coucher en rêvant du Monde Perdu d’Arthur Conan Doyle: sous les 3.233 mètres de glace sous mon lit, se trouve une ancienne jungle cachée!»  

Ludivine Olives
Ludivine Olives (120 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte