Life

Sourire est bon pour le coeur

Ludivine Olives, mis à jour le 02.08.2012 à 11 h 07

smile / manduhsaurus via FlickrCC LIcense by

smile / manduhsaurus via FlickrCC LIcense by

Et si un sourire, même forcé, permettait de réduire son stress?

Les docteurs Tara Kraft et Sarah Pressman de l'université du Kansas ont décidé de se pencher sur la question. Dans Psychological Science, elles expliquent leur étude.

Les scientifiques ont recruté 169 étudiants sans leur expliquer le but réel de l’expérience, afin de ne pas fausser les résultats. En premier lieu, les chercheuses ont demandé aux personnes de mettre des baguettes dans la bouche afin de simuler une expression faciale précise.  

Les étudiants ont ensuite été divisés en trois groupes: le premier tenait une expression neutre, le second un sourire forcé et le dernier un sourire un peu plus particulier appelé «sourire de Duchenne», un sourire sincère qui inclut la stimulation des muscles autour de l’œil.

Chaque groupe a ensuite dû s’acquitter de plusieurs tâches conçues pour être spécialement stressantes: dessiner une étoile de sa main non-naturelle (main droite pour les gauchers et main gauche pour les droitiers), plonger les mains dans de l’eau glacée… tout en conservant leur expression faciale avec les baguettes.

Tout au long de l’expérience, les rythmes cardiaques des participants ont été surveillés et les résultats ont été étonnants. Les sujets au sourire forcé ont montré un rythme cardiaque plus lent que ceux qui avaient une expression neutre. Quant aux personnes au sourire de Duchenne, leur rythme cardiaque était encore plus bas.

Les chercheurs en ont conclu que le sourire, même forcé, avait une influence directe sur le stress. Une étude plus appronfondie expliquera la raison exacte. La première hypothèse avance que le sourire pourrait agir sur le cortisol, une hormone liée au stress.

Selon le Dr Michael Lewis, psychologue à l'université de Cardiff cité par NetDoctor, le sourire enverrait un signal au cerveau:

«C'est parce que l'utilisation de ces muscles fait partie de la manière dont le cerveau évalue l'humeur.»

Ce n’est pas la première fois que les chercheurs s’attèlent à ce sujet. Le rire est aussi une excellente façon de réduire son stress.

NetDoctor rappelle que le stress est lié à plusieurs maladies dont les problèmes cardiaques, le diabète de type 2, l’hypertension artérielle et l'obésité.

Le rire libère des endorphines qui soulagent le stress mais permettent également de baisser le taux de cortisol. Un bon fou rire peut être bénéfique pour les poumons, stimuler le système immunitaire et pourrait même brûler des calories.

Ludivine Olives
Ludivine Olives (120 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte