Partager cet article

Vidéo: comment survivre à une tuerie au travail

Gun / Gideon Tsang via Flickr CC Licence By

Gun / Gideon Tsang via Flickr CC Licence By

Comment réagirions-nous face à un homme armé qui décide de tirer sur tout ce qui bouge?

Cette question, nous nous la sommes tous posés après la tuerie d'Aurora.

Police One a publié une vidéo tournée par la ville de Houston, au Texas, et mise en ligne le 23 juillet. Intitulée Run Hide Fight, elle explique comme survivre à une tuerie sur son lieu de travail.

Comme l’indique le titre , survivre passe par trois étapes: courir, se cacher et se battre.

Parmi les conseils, on retient:

  • 1. S’enfuir si la voie est sûre. Il faut toujours essayer de s'échapper même si d'autres insistent pour rester.
  • 2. Si vous ne pouvez pas sortir en toute sécurité, trouvez un endroit pour vous cacher.
  • 3. Lorsque vous êtes caché, éteignez les lumières et n'oubliez pas de verrouiller les portes. Autre détail, mettez votre téléphone sur silencieux.  
  • 4. Si vous en avez la possibilité, et en dernier recours, tentez de désarmer votre agresseur. Essayez d’agir à plusieurs en utilisant tout ce que vous trouvez pour vous défendre.  

 

Dans cette vidéo, la passivité n’est pas vraiment de mise. Citée par le Houston Chronicle, Dennis J. Storemski, de la police de Houston, explique:  

«Tout ce que vous pouvez trouver, qu'il s'agisse d'un objet dur ou d'un objet pointu, peut être jeté sur lui. C'est encore mieux si plusieurs personnes sont disponibles pour le faire, en travaillant en tandem contre l'agresseur.»

Timing étrange, cette vidéo a été tournée deux semaines avant la tuerie d'Aurora. Elle a été réalisée dans le cadre du projet Ready Houston, qui souhaite préparer les Américains à… survivre. Sur leur site, on peut visionner des guides de survie à une tempête ou une attaque terroriste.

La maire de Houston, Annise Parker, s'est félicitée de cette initiative dans le Houston Chronicle:

«Je ne peux pas imaginer l'horreur et la peine [qu'a causé Aurora]. S'il est malgré tout possible que quelque chose de bien s'en dégage, peut-être que cela permettra aux gens de connaître les options qui s'offrent à eux si cela se produit à nouveau.»

 

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte