Life

D'où viennent les photos de Corée du Nord?

Pauline Moullot, mis à jour le 01.08.2012 à 11 h 33

Kim Jong-Un/Petersnoopy Via FlickrCC LicenceBy

Kim Jong-Un/Petersnoopy Via FlickrCC LicenceBy

Lorsqu'il a succédé à son père à la tête de la Corée du Nord, il était presque impossible de trouver une photo récente de Kim Jong-un. Difficile même de connaître son âge. Depuis, le pays a beau être l'un des plus fermés au monde, depuis plusieurs mois, les photos du leader dans des parcs d’attraction, avec des enfants ou sa nouvelle femme s’accumulent.

Pourtant, il est quasiment impossible pour un journaliste étranger d’entrer sur le territoire nord-coréen et d’obtenir un visa de journaliste. L’AFP explique comment l’agence se procure ces photos.

C’est en fait l’agence officielle nord-coréenne (KCNA) qui envoie les clichés à son entreprise basée au Japon, Korean News Service (KNS), qui les transmet ensuite au bureau de Tokyo de l’AFP.

Une fois les photos à Tokyo, Yoshikazu Tsuno, responsable du service photo de l’AFP Tokyo,  cherche le meilleur moyen pour légender les photos sans se faire l’écho de la propagande nord-coréenne.

Yoshikazy Tsuno s’interroge sur la véracité des clichés qu’elle reçoit. Par exemple lors de la visite du parc d’attraction, la femme de Kim Jong-un porte plusieurs tenues différentes alors que sur une vidéo officielle de la télévision, elle reste toujours habillée de la même manière.

«La Corée du Nord est un pays mystérieux (…)Est-ce que la femme de Kim s'est changée pendant la visite? Est-ce que la visite a duré deux jours? Impossible de savoir

L’AFP préfère donc avertir ses clients et crédite toutes les photos «AFP/KCNA via KNS».

Elle verse un abonnement tous les mois à KNS et les reçoit par mail. Les photos transitent soit par la Chine soit par le Japon, mais jamais par la Corée du Sud puisque les Sud-Coréens ont interdiction de visionner la propagande en provenance du Nord, explique Simon Martin, directeur du bureau AFP de Séoul.

«L'agence nationale Yonhap est le seul média sud-coréen autorisé à surveiller les médias nord-coréens. C'est elle qui fournit les photos de KCNA et autres à ses confrères sud-coréens.»

Quand une mystérieuse jeune femme est apparue sur les clichés aux côtés de Kim Jong-un le 5 juillet,  les spéculations sont allées bon train. Ce n’est qu’une fois que l’agence officielle nord-coréenne a révélé que la femme était en fait l’épouse de Kim Jong-un, Ri Sol-ju, que les clichés ont pu être légendés de la sorte, explique le Christian Science Monitor.

Kim Jong-un a attendu que son pouvoir soit consolidé avant de présenter sa femme. Un mariage qui laisse supposer que la dynastie risque bien de se perpétuer.

Pauline Moullot
Pauline Moullot (146 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte