Life

Les employés de bureau passent 650 heures par an sur leur boîte mail

Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 30.07.2012 à 11 h 53

Hello New Office  Martin Cathrae via Flickr CC License by

Hello New Office Martin Cathrae via Flickr CC License by

Répondre, organiser et ranger ses mail est certainement  la partie la plus déplaisante du travail des employés de bureau. Et en plus d’être particulièrement irritante, cette activité prendrait aux salariés américains près de 650 heures par an, rapporte The Atlantic.

C’est le McKinsey Global Institute qui a fait le calcul. L’institut a compilé des données pour savoir comment les employés organisent leur semaine. Dans les chiffres, cela donne donc: 28% de la semaine passée à répondre à des mails et 19% à chercher des informations. 13 heures par semaine sont donc dédiées aux emails, et 650 heures par an (en comptant deux semaines de vacances).

Selon l’étude, les employés de bureau passent également 14% de leur temps à collaborer et communiquer avec leurs collègues. En additionnant les pourcentages, l’institut a calculé que les employés ne passaient que 39% de leur temps a vraiment travailler.

Le rapport ne fait cependant pas que donner des chiffres et propose aussi des solutions pour améliorer la productivité des employés. Comme l’explique The Sidney Morning Herald, pour éviter aux salariés de passer trop de temps à trier leurs mails, l’institut propose de développer l’utilisation d’une sorte de Facebook d’entreprise:

«[Le rapport] explique que les réseaux sociaux pourraient réduire les coûts de communication, améliorer l’accès au savoir et aux experts en interne, faire baisser les coûts de transport, améliorer la satisfaction des employés, réduire les frais de fonctionnement et même augmenter le revenu de 10% par an en moyenne.»

Le rapport note que cet accroissement de productivité ne peut pas être atteint en «installant simplement un réseau social». Cet outil doit être accompagné par un changement dans l’attitude du management.

L’idée du McKinsey Global Insitute est peut-être la bonne. D’après le site Fresh Business Thinking, les employés passent plus de temps sur les réseaux sociaux au travail que chez eux. Un réseau social d’entreprise joindrait donc l’utile à l’agréable.

Fabien Jannic-Cherbonnel
Fabien Jannic-Cherbonnel (121 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte