Life

Pourquoi chante-t-on à tue-tête certaines chansons et pas d'autres?

Cécile Dehesdin, mis à jour le 27.07.2012 à 14 h 53

Musique  / fdecomite via Flickr CC License by.

Musique / fdecomite via Flickr CC License by.

Pourquoi chante-t-on à tue-tête certaines chansons plutôt que d'autres quand on est en soirée? Pourquoi Katy Perry a droit à nos vocalises et pas Nicki Minaj? Alisun Pawley, musicologue et musicienne, et Daniel Mullensiefen travaillent à répondre à cette question depuis six ans.

Alisun Pawley s'est intéressée au sujet après s'être demandée si «les chansons de musique pop étaient écrites spécifiquement pour que des chanteurs amateurs puissent les chanter en choeur», et s'est aperçue en les étudiant que ce n'était absolument pas le cas, explique-t-elle au Huffington Post.

La scientifique a passé 30 nuits «infiltrée» dans des boîtes de nuit et des bars en Grande-Bretagne pour ses recherches, en s'intéressant à l'heure à laquelle les gens chantaient, la proximité avec une grande ville, la performance vocale, la clareté des paroles et le genre des chanteurs professionnels, analysant 636 chansons.

Qu'est-ce qui fait qu'une chanson donne envie à des amateurs de la reprendre à tue-tête? Son chanteur ou sa chanteuse inspire la confiance en soi et l'excitation, ses paroles sont facilement compréhensibles, le bar ou la boîte est grand et plein, c'est le week-end et les amateurs sont pas tout à fait sobres.

Jusque-là, rien de très étonnant. Mais d'autres facteurs sont plus nouveaux: les chanteurs hommes ont plus de chansons reprises en choeur que les femmes, et plus le chanteur met d'effort dans sa performance –mais sans trop «embellir» artificiellement sa voix– plus la foule chante.

Les gens sont également fans d'une voix haut perchée, même s'ils sont loin d'avoir les capacités vocales des chanteurs qu'ils imitent (ne vous mentez pas à vous-même: comme tout le monde, vous êtes retrouvé à hurler We are the Champions, de Queen, ou de Firework, de Katy Perry, et comme tout le monde, vous avez fait souffrir les oreilles de vos voisins)...

Sur les 636 chansons qu'elle a étudiées en Angleterre, aucune chanteuse ne rentre au top 10, qui en plus de Queen accueille notamment Livin' on a Prayer (Bon Jovi), Teenage Dirtbag (Wheatus), ou YMCA (Village People).

Va-t-on se retrouver avec de plus en plus de chansons à chanter à tue-tête? Dans une interview d'octobre dernier sur son projet, Alisun Pawley expliquait «espérer que l'étude inspirera les musiciens du futur à trouver l'équation du morceau parfait».

Déjà, nos chansons se ressemblent: des chercheurs espagnols qui s'intéressent à l'évolution de la musique pop se sont rendus compte que les mélodies pop sont devenues de plus en plus fortes et de plus en plus similaires –et simples– dans les cinquante dernières années, rapporte Reuters.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
Katy PerryQueenvoixparolesbars
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte