France

La région Ile-de-France délocalise un centre d'appel au Maroc

Pauline Moullot, mis à jour le 27.07.2012 à 10 h 07

Huchon/S.LeturVia FlickrCC LicenceBy

Huchon/S.LeturVia FlickrCC LicenceBy

La région Ile-de-France va délocaliser un centre d’appels du syndicat des transports parisiens (Stif) au Maroc. Une information révélée par Le Parisien, selon qui la décision aurait été prise le 11 juillet. Une annonce embarrassante pour le gouvernement, puisque le Stif dépend de la région Ile-de-France présidée par le socialiste Jean-Paul Huchon.

Cette annonce intervient après que le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a décidé de lutter contre la délocalisation des centres d’appels à l’étranger et d’inciter à leur rapatriement en France.

Interrogé par Europe 1 vendredi 26 juillet, Arnaud Montebourg a annoncé avoir demandé à Jean-Paul Huchon de reconsidérer sa décision.

«J'ai dit à monsieur Jean-Paul Huchon qu'il était utile de reconsidérer la décision, en remettant l'appel d'offre sur le métier de manière à ce que les services publics eux-mêmes ne soient pas prisonniers de règles qui contribuent à délocaliser les emplois (…) Nous nous battons pour relocaliser les emplois, ce n'est pas pour qu'on les délocalise

Depuis 2006, le marché était détenu par la société Webhelp, et employait 80 personnes à Fontenay-le Comte (Vendée) et Saint-Avold (Moselle), leurs emplois sont aujourd’hui menacés. Frédéric Jousset, coprésident de Webhelp, explique:

«Nous n'avons pas le choix que d'envisager un plan social.»

Selon lui, cette décision est motivée par des questions de prix.

«Une heure de centre d'appels en France coûte en moyenne 28 euros, contre 14 euros au Maroc.»

Pauline Moullot
Pauline Moullot (146 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte