Life

Twilight: Kristen Stewart n'aurait pas dû s'excuser d'avoir trompé Robert Pattinson

Cécile Dehesdin, mis à jour le 27.07.2012 à 10 h 11

Couverture d'US Weekly

Couverture d'US Weekly

Cet été 2012 est riche en scandales de people et en stratégies pour les gérer. La rupture Johnny Depp/ Vanessa Paradis a été supplantée dans les magazines par celle de Tom Cruise / Katie Holmes, et voilà que, au grand désespoir des préadolescents, Kristen Stewart a trompé Robert Pattinson.

Kristen Stewart joue le rôle principal féminin de la saga Twilight, Bella, et est plus récemment apparue dans Sur la route et Blanche-Neige et le chasseur, tandis que Robert Pattinson interprète Edward dans la même saga, et tente de se faire une réputation d'acteur avec, dernièrement, Cosmopolis, de David Cronenberg.

Ils s'aiment à l'écran –le dernier opus de Twilight sort en novembre prochain– et ils s'aiment (s'aimaient?) plus ou moins secrètement à la vie depuis le début du tournage, sans jamais rien offrir d'autres aux paparazzi que des photos volées. Pas de bisou sur le tapis rouge, pas de déclaration d'amour, le summum de la discrétion pour Hollywood.

Et voilà que Kristen Stewart a trompé Robert Pattinson avec le metteur en scène de Blanche-Neige et le chasseur. Pour arranger le tout, Rupert Sanders est marié avec deux enfants, et sa femme (Liberty Ross) joue la mère de Blanche-Neige (et donc de Kristen Stewart) dans le début du film. Pas la peine de mentir ou de nier, les photos d'un paparazzo sont dans US Weekly.

S'en suivent les excuses de Kristen Stewart, dans un communiqué de presse, moins d'un jour après la publication des photos:

«Je suis profondément désolée pour la douleur et la honte que j'ai causé à mes proches et à tous ceux que cette histoire a affecté. Cette indiscrétion momentanée a mis en péril la chose la plus importante de ma vie, la personne que j'aime et que je respecte le plus au monde, Rob. Je l'aime, je l'aime, je suis tellement désolée.»

Rappelons que la demoiselle a 22 ans, qu'elle et Rob ne sont pas mariés, et que, si ce qu'elle a fait est incroyablement stupide (folâtrer avec son réalisateur dans une voiture dans Los Angeles quand on est poursuivi en permanence par les paparazzi), elle n'est pas non plus au niveau de Tiger Woods.

Tiger Woods qui, rappelle The Atlantic, a mis près de trois mois avant de s'excuser vaguement. En plus d'être vraiment rapide, Kristen Stewart vient, dans son communiqué, d'officialiser pour la première fois sa relation avec Pattinson. Et la fin, le «je l'aime, je l'aime, je suis tellement désolée», paraît très «vraie».

Des excuses sincères, pour Twilight, ou les deux?

Pourquoi s'est-elle excusée comme ça? Pour The Atlantic, elle pourrait l'avoir fait vu la pression financière autour de la fin de Twilight: Kristen Stewart espère peut-être qu'en s'excusant maintenant, son public aura le temps de s'énerver puis d'oublier d'ici la sortie en novembre de son film.

Mais Kristen Stewart a toujours agi comme si elle se fichait de ce qu'on pensait d'elle, comme si elle refusait un peu de jouer le jeu de la célébrité en ne souriant pas sur le tapis rouge, en ayant toujours l'air d'avoir été forcée à porter de beaux vêtements, etc. Bref en ne cherchant pas à ce qu'on la prenne pour modèle. Ce qui pourrait finalement expliquer ces excuses, estime The Atlantic: 

«Elle n'a pas essayé de voir si elle pouvait faire croire au public que cette incartade n'avait pas eu lieu. Elle n'a pas attendu l'opinion d'un expert de la communication de crise sur quel communiqué serait le mieux pour ses fans. Elle voulait juste qu'on la pardonne, alors elle a demandé pardon.»

La théorie du magazine se défend, mais elle n'envisage pas d'autres possibilités. Notamment le fait que jouer le rôle de la fille qui ne veut pas être un modèle et s'en fiche de ce qu'on pense, c'est une autre façon de jouer le jeu de la célébrité. Et que se présenter comme «vraie» et vraiment dévastée par l'idée d'avoir fait du mal à Robert Pattinson peut tout aussi bien être une stratégie pour les fans [certains fans de Twilight ont une obsession obsessionnelle pour Pattinson: ].

Elle appartient désormais aux fans

La blogueuse LaineyGossip qualifie son communiqué d'«excuse publique pour une erreur privée», se demandant si Kristen Stewart aurait fait les mêmes excuses si cette affaire était sortie quatre mois après Twilight 5, et pas quatre mois avant, et concluant:

«Le studio avait un film à vendre. Et ils vendent ce film aux fans. Et les fans réclamaient du sang. Pour Rob. Justice pour Rob!»

Elle estime que les fans sont une partie importante de l'écosystème de la célébrité, mais qu'ils sont en train d'étouffer tous ses autres éléments, y compris ses stars. Kristen Stewart n'a jamais voulu répondre aux questions sur sa vie privée. Mais «elle leur appartient désormais. Elle nous appartient»:

«Tu viens juste de me donner toutes les raisons du monde de t'interroger sur ta vie privée parce que tu m'as dit à MOI à quel point tu étais désolée, avec tes mots en pleurs [...] Un jour tu plonges dans une poubelle pour éviter les photographes quand je veux voir une photo de toi et ton petit ami vous tenant la main, le lendemain tu me supplies de comprendre que tu as fait une erreur, tu me supplies de te pardonner.

Qui refuse le pouvoir quand on lui en donne? Certainement pas moi. Certainement pas nous.»

Cécile Dehesdin

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte