Life

Ces hommes politiques accusés de plagiat

Pauline Moullot, mis à jour le 25.07.2012 à 10 h 53

Karl-Theodorzu-Guttenberg/Bundeswehr-Fotos Via FlickrCC Licence By

Karl-Theodorzu-Guttenberg/Bundeswehr-Fotos Via FlickrCC Licence By

Allemagne, Roumanie, Hongrie: c’est un fléau qui s’étend à toute l’Europe. Le plagiat ne concerne plus seulement les universitaires, mais aussi les hommes politiques rapporte la BBC.

Dernier exemple en date: le Premier ministre roumain, Victor Ponta, accusé par le magazine scientifique Nature d’avoir plagié sa thèse, pourrait être forcé de démissionner. Une accusation qui  entraîne une crise politique dans le pays, explique Reuters.

La commission d’éthique de l’université de Bucarest a jugé que «la thèse doctorale de 2003 intitulée Cour pénale internationale à la faculté de droit de Bucarest rompt avec les principes d’éthique, d’intégrité et de bonne conduite de la recherche».

Le Premier ministre nie cette accusation et l'a qualifiée «une décision politique».

Sur les cinq hommes politiques européens accusés de plagiat, il fait partie des deux qui n’ont pas démissionné. Le second étant Vladimir Medinsky, le ministre russe de la Culture.

Karl-Theodor zu-Guttenberg, ancien ministre allemand de la Défense, Pal Schmitt, le président hongrois, et Ioan Mang, ministre roumain de l’Education, ont tous les trois renoncé à leurs fonctions en mars 2011, avril et mai 2012 après que le plagiat de leur thèse doctorale a été révélé.

Face à l’ampleur du phénomène en Allemagne, des wikis ont même été créés pour dénoncer les travaux universitaires plagiés. Intitulé VroniPlag Wiki en référence à la fille d’un ancien homme politique allemand accusée elle aussi d’avoir triché dans une dissertation, cette page recence 27 cas de plagiats dans les universités allemandes.

Les hommes politiques n’enseignent pas, mais au sein des universités des cas de plagiat ont aussi été découverts. La BBC rapporte notamment le cas d’un livre de droit allemand dont plusieurs passages sont un copié-collé de Wikipédia, même les articles sur le plagiat y sont copiés.

Aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, le problème du plagiat se pose moins puisque les questions d’éthique dans les universités sont abordées systématiquement. Les logiciels qui détectent les copiés-collés dans les copies sont aussi très efficaces pour lutter contre le plagiat.

La France non plus n’est pas épargnée. En 2011, le journaliste de Slate.fr Vincent Glad avait révélé que des passages du livre de Frédéric Lefebvre étaient plagiés. Plus récemment, un professeur a piégé ses élèves en rédigeant un faux article Wikipédia pour voir qui le copiait. Les longues fiches explicatives de Michel Houellebecq dans La Carte et le territoire proviennent elles aussi de Wikipédia.

Pauline Moullot
Pauline Moullot (146 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte