Monde

John McCain: «Sarah Palin était une meilleure candidate que Romney en 2008»

Temps de lecture : 2 min

Sarah Palin / REUTERS
Sarah Palin / REUTERS

En 2008, McCain avait préféré Sarah Palin à Mitt Romney comme potentiel vice-président... Pourquoi? Les démocrates laissent entendre que c'est parce que l'équipe de John McCain avait trouvé quelque chose qui clochait dans les déclarations d'impôts de celui qui est aujourd'hui candidat républicain à la présidentielle américaine. Mardi 17 juillet, McCain est donc venu en défense de Romney en rejetant cette insinuation dans un entretien avec Politico.

La polémique du moment dans la campagne américaine tourne en effet autour de la fortune du candidat républicain, les démocrates appelant à ce qu'il rende publiques ses déclarations d'impôts avant 2010 (ce à quoi il n'est absolument pas obligé).

Quand l'équipe de McCain a cherché qui pouvait être son «ticket» en 2008, elle a notamment épluché les déclarations de revenus des candidats envisagés, d'où la question, et l'importance de la réponse de McCain.

Mais la suite de la conversation avec Politico devient un peu plus gênante, puisque John McCain, redevenu simple sénateur de l'Arizona, donne comme vraie raison à son choix de 2008 le fait que Sarah Palin était à l'époque simplement «meilleur candidat» que le candidat actuel:

«Oh, voyons, c'est parce qu'on pensait que Sarah Palin était la meilleure candidate. Pourquoi n'avons-nous pas choisi Tim Pawlenty, pourquoi n'avons-nous pas choisi 10 autres personnes? Pourquoi ne l'ai-je pas fait? Parce qu'on avait un meilleur candidat... Voyons, pourquoi? Cette question est stupide.»

Avec cette réponse, McCain critique indirectement à la fois Romney et Pawlenty, un de ceux dont le nom circule pour sa liste de possibles vice-présidents. On pourrait estimer que McCain fait la distinction entre qui était le plus à même de l'aider à gagner l'élection et qui était le plus à même de gouverner.

Mais les démocrates pourraient très bien en profiter pour s'interroger à haute voix sur pourquoi, en 2008, Romney était considéré comme moins bon qu'une jeune gouverneure –particulièrement à un moment où les républicains essayaient de faire du manque d'expérience d'Obama un argument de campagne–, et sur ce qui a changé entre 2008 et 2012 pour que McCain soutienne Romney.

John McCain s'est agacé des réactions à ses propos, ajoutant plus tard dans la journée sur CNN:

«On a pris une réponse à une question sur pourquoi je l'avais choisie elle plutôt que Romney et on a déformé mes propos pour les interpréter de façon complètement différente. Ça devient scandaleux, cette déformation de mes propos alors que j'ai clairement dit et que je voulais dire clairement qu'elle était le meilleur choix pour notre campagne.»

Quand CNN lui a demandé s'il pouvait se porter garant du fait que Romney avait payé ses impôts et ne cachait pas d'argent dans des paradis fiscaux, McCain a réagi avec force, mais sans directement répondre à la question:

«Je peux personnellement me porter garant du fait qu'il n'y avait rien dans ses déclarations de revenus qui pourrait disqualifier sa candidature.»

Cécile Dehesdin Rédactrice en chef adjointe

Newsletters

YouTube, réseau préféré de l’extrême droite américaine

YouTube, réseau préféré de l’extrême droite américaine

Le site de partage de vidéos est l'un des outils de radicalisation les plus puissants.

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Les deux camps avaient tort.

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

Les propriétaires des quartiers chics londoniens ne veulent plus des extensions souterraines démesurées des résidences de leur voisinage.

Newsletters