Life

La testostérone responsable de la crise financière

Fabien Jannic-Cherbonnel, mis à jour le 09.07.2012 à 18 h 43

The Grizzly Bear Cubmundo via Flickr CC License by

The Grizzly Bear Cubmundo via Flickr CC License by

Menacez la masculinité d'un homme et il prendra des risques à courte vue, selon une équipe de chercheurs américains qui établit un lien entre la testostérone et la crise financière, rapporte le BPS Research Digest.

L’étude a été conduite par Jonathan Weaver, un psychologue de l’université de South Florida aux Etats-Unis. D’après les résultats de celle-ci, menacer la masculinité d’un homme le rendrait borné et plus prompt à prendre des risques, notamment en public.

Dans le résumé de l’étude, les chercheurs lient ce résultat avec la crise financière:

«Parmi les causes de la récente crise financière américaine se trouve la culture hyper masculine de Wall Street qui promeut la prise de risque extrême.»

Selon eux, le fait pour les banquiers d’avoir évolué dans un milieu uniquement masculin aurait produit un environnement menaçant qui aurait encouragé ceux-ci à prendre des risques inconsidérés.

L’équipe de chercheurs a ainsi mis en place plusieurs tests. Dans l’un d’entre eux, 73 hommes ont dû se rappeler de dix fois où ils s’étaient comportés comme «de vrais hommes». D’après les résultats, ce test avait eu un effet négatif sur leur perception de leur masculinité, contrairement à ceux qui avaient juste eu à se rappeler de deux souvenirs.

Dans une seconde phase, les hommes ont ensuite dû faire des choix financiers. Une tendance se dégage dans les résultats: les hommes qui se sont sentis attaqués dans leur masculinité sont ceux qui ont souhaité expliquer publiquement leurs choix et qui ont pris des décisions rapides et non réfléchies.

Pour l’équipe de Weaver, l’étude devrait être approfondie:

«Que les menaces sur la masculinité soient directement impliquées dans la crise financière ou non, les résultats actuels sont au moins en accord avec une telle interprétation. […] ils sont assez évocateurs pour justifier des investigations plus poussées sur cette question cruciale.»

Cette étude n'est pas la première sur le sujet. On sait notamment que les hommes prennent de plus grands risques financiers lorsqu’ils sont entourés de pairs du même sexe d’un statut similaire, mais aussi que les traders londoniens font plus d’argent les jours où leur niveau de testostérone est élevé.

Fabien Jannic-Cherbonnel
Fabien Jannic-Cherbonnel (121 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte