Monde

Un agent antiterroriste français s'exprime sur l'arrestation du cyber-terroriste toulonnais

Temps de lecture : 2 min

Mauritanian army repels al-Qaida attack/Magharebia Via FlickrCC Licence by

«Une très belle prise.» Un agent anti-terroriste français s’est expliqué dans Time sur la mise en examen d’un Tunisien accusé d'être un cyber-terroriste à la solde d’al-Qaida, à Toulon le 3 juillet.

Soupçonné d’avoir «transmis des informations et relayé des instructions à des groupes terroristes», l'homme a été mis en examen par le juge d’instruction Marc Trevidic.

Des emails concernant l’achat de kalachnikovs et de lance-rockets, le transport et le recrutement de djihadistes ont été saisis sur son ordinateur.

Pour ce membre du service anti-terroriste, l’importance de cette arrestation vient surtout du nombre de messages qui restent à décrypter sur son ordinateur.

«Voici quelqu’un qui, en tant qu’administrateur d’un des sites radicaux les plus importants sur Terre, était l’intermédiaire des messages échangés entre les principaux groupes djihadistes au Yémen, en Afrique, au Pakistan, en Afghanistan et ailleurs. Et nous avons ses fichiers. Ce n’est pas rien

Les messages en question étaient tous cryptés pour éviter d’être détecté pendant qu’il recrutait des djihadistes ou levait des fonds entre al-Qaida, Aqmi et le Fatah.

«C’est une personne très intelligente, éduquée et organisée qui a de l’expérience dans la communication sur Internet. Ce n’est pas le genre d’extrémiste professionnel qu’on peut arrêter tous les jours. Bien qu’il travaillait depuis Toulon, ce n’est pas quelqu’un dont les actions et les contacts étaient d’abord en France ou en Europe. Cet homme déplaçait des gens, de l’argent et des messages dans le monde entier

L’interlocuteur du Time confirme que le recrutement de cinq personnes envoyées en Afghanistan et au Yemen est prouvé. Il s’attend à ce que ce nombre augmente largement quand tous les emails auront été analysés. Selon lui, des sommes considérables pour l’achat de lance-roquettes et de kalachnikovs sont aussi en jeu.

Tant que les messages n’ont pas tous été décryptés, impossible de savoir s’il s’agit de milliers ou de dizaines de milliers d’euros. Et d’insister sur l’importance de cette arrestation:

«C’est très rare de trouver un individu qui agit comme un cerveau d’une activité extrémiste de cette importance. Il faudrait arrêter le chef en personne d’un réseau terroriste pour effectuer une prise encore plus importante.»

Newsletters

En Indonésie, un peuple reconnaît cinq genres différents

En Indonésie, un peuple reconnaît cinq genres différents

Dans la société bugis, les makkunrai, les oroani, les calalai, les calabai et les bissu correspondent à cinq façons d'être au monde.

Le prince Philip, celui qui a dépoussiéré Buckingham Palace

Le prince Philip, celui qui a dépoussiéré Buckingham Palace

Indissociable de l'ombre de la reine d'Angleterre, à la fois témoin et acteur des bouleversements du siècle dernier, le prince Philip était pour son temps plus avant-gardiste qu'on ne l'imagine.

Selon Donald Trump, un des vaccins contre le Covid «devrait s’appeler “Trumpcine”»

Selon Donald Trump, un des vaccins contre le Covid «devrait s’appeler “Trumpcine”»

L’ancien président des États-Unis a soutenu qu’un des vaccins devrait porter son nom, lors d’un discours prononcé devant les instances du Parti républicain.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters