Culture

Les Tortues Ninja: une version animale de Bruce Lee

Temps de lecture : 2 min

Couverture d'un album des Tortues Ninja, via Wikimedia, LicenseCC by
Couverture d'un album des Tortues Ninja, via Wikimedia, LicenseCC by

Pourquoi les Tortues Ninjas sont-elles des tortues? Et pas des chats ninjas? Ou des serpents ninjas? Kevin Eastman, cocréateur des Tortues Ninja (avec Peter Laird) l'a expliqué à 20Minutes.fr:

«On cherchait une version animale de Bruce Lee. La tortue nous semblant le plus éloigné, c’est ce qui nous a paru le plus drôle. La lenteur de la tortue associée à la rapidité d’un pratiquant d’arts martiaux...»

Présent en France à l'occasion du Comic Con (à Villepinte), pour présenter la nouvelle série mettant en scène les bestioles spécialistes d'arts martiaux, Eastman élucide ainsi pour le site d'infos un certain nombre de mystères. Pourquoi lui et Peter Laird ont choisi des tortues donc, mais aussi pourquoi des noms italiens:

«On trouvait ça banal de leur donner une consonance orientale ou de les appeler Bob ou Steve. On était tous les deux passionnés d’histoire de l’art et particulièrement de la Renaissance italienne. Donatello a failli s’appeler Bernini car c’était mon sculpteur préféré.»

Au Comic Con, Kevin Eastman et Rich Magallanes, vice-président de Nickeleodeon Animation, sont venus pour parler de la nouvelle série des Tortues Ninjas, un reboot qui sera diffusé cet automne aux Etats-Unis, l’an prochain en France.

Newsletters

Quelle mémoire reste-t-il des années 1990?

Quelle mémoire reste-t-il des années 1990?

Un ouvrage explore sous toutes ses coutures la fin du siècle dernier, période où le désenchantement individuel résonne avec le sentiment de fureur impuissante qui parcourt la société.

Les plus belles photographies de pomme de terre

Les plus belles photographies de pomme de terre

Inspiré en partie par la photographie de pomme de terre de Kevin Abosch vendue un million d'euros en 2016, le premier concours de photos de pomme de terre (Potato Photographer of the Year 2020) vient d'élire son photographe de l'année. Florilège.

«Dawson City», «White Riot», le temps gelé, le temps incandescent

«Dawson City», «White Riot», le temps gelé, le temps incandescent

Odyssée poétique à travers les décennies avec Bill Morrison, pamphlet engagé et électrique chez Rubika Sha, d'une manière très différente, ces deux films mettent en lumière les puissances toniques du documentaire.

Newsletters