Life

Djokovic, assorti avec son sponsor Uniqlo

Ludivine Olives, mis à jour le 05.07.2012 à 19 h 16

Novak Djokovic / Carine06 via FlickrCC License by

Novak Djokovic / Carine06 via FlickrCC License by

Le sport et la mode. Deux mondes qui n'ont, a priori, rien en commun. Pourtant, de plus en plus de stars du sport se retrouvent propulsées icônes fashion grâce à des collaborations avec les marques. Comment oublier les gigantesques posters de David Beckham en caleçon dans les vitrines d’H&M?

Les marques s’arrachent les sportifs qui montent. Notamment les tennis men, comme l'indique The Wall Street Journal. Jaguar, Rolex, Mercedes-Benz... toutes ces marques sont représentées par des pros de la petite balle jaune. Dernier cas en date, celui du joueur de tennis serbe Novak Djokovic.

The Classical revient sur sa fulgurante ascension et son statut d’égérie de la marque Uniqlo. Le sportif avait signé un contrat avec Sergio Tacchini en 2009. La marque attendait beaucoup du jeune espoir du tennis mais n'imaginait pas qu'il arriverait si haut… si vite!  

Tacchini n’avait plus les moyens de payer les primes prévues pour les victoires en tournoi. La marque a également été incapable d’approvisionner à temps les points de vente en produits Djokovic où la demande était très forte. Résultat, comme l'a résumé le communiqué officiel de Tacchini:

«Novak Djokovic a dépassé notre marque.»

Uniqlo, une marque à l’image du nouveau Djokovic

Le nouveau sponsor du joueur de tennis est Uniqlo, la marque de prêt-à-porter leader du marché coréen et japonais. Elle commercialise des pièces basiques (jeans, polo, T-shirts…) de toutes les couleurs.  Dans son article pour The Classical, le journaliste Adam Wray se réjouit d’enfin voir un sportif collaborer avec une marque qui lui ressemble.

La preuve? Impossible d’après lui d’aller dans un Uniqlo et de ne pas trouver le modèle que l’on souhaite. Taille et couleurs, ils ont toujours tout en rayon. De la même façon, Djokovic est constant dans ses résultats. Une fiabilité à toute épreuve! Ils ont tous les deux basé leur réputation sur un style solide et infaillible. L’un par des vêtements que tout le monde porte, l’autre par sa force de frappe.

Non seulement ces deux-là se correspondent bien, mais ils ont bien compris qu’ils pouvaient s’apporter beaucoup.

Depuis le début de cette collaboration, le tennisman affiche un look beaucoup plus sobre et sérieux qu’auparavant. Il porte une tenue entièrement blanche dont les seules touches de couleur sont de fines rayures rouges et bleus. Terminés les motifs excentriques de Sergio Tacchini, le sportif rentre clairement dans la cour des grands. GQ Magazine se demande même si ce n’est une façon de rivaliser avec Roger Federer sur le terrain… du style.

De son côté, Uniqlo souhaite étendre sa marque en Europe et choisi pour cela une égérie internationale. Si le PDG, Tadashi Yanai, ambitionne d’ouvrir plusieurs boutiques dans les capitales d’Europe, une trentaine de magasins devraient voir le jour dans toute la France prochainement.

Ludivine Olives
Ludivine Olives (120 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte