Monde

Les obèses sont les plus opposés à la réforme de la santé d'Obama

Pauline Moullot, mis à jour le 04.07.2012 à 15 h 52

Green/ColrosVia FlickrCC Licenceby

Green/ColrosVia FlickrCC Licenceby

Les Etats américains qui se sont opposés à la réforme de la santé d’Obama sont aussi ceux qui comptent le plus d’obèses. C’est ce que révèle une étude de Jeff Franckel, chercheur à Harvard.

Si la Cour suprême a enfin validé la constitutionnalité de la réforme de la santé jeudi 28 juin, celle-ci n’est toujours pas populaire. 49% des Américains y sont encore opposés selon un sondage CNN.  

En 2010, les Etats qui avaient le moins voté en faveur de cette loi était le Mississipi, l’Alabama, la Caroline du sud et le Texas. Or, ces quatre Etats sont aussi les plus pauvres et ceux qui comptent le plus d’obèses. Seuls deux représentants du Mississipi par exemple ont voté en faveur de la réforme de la santé, alors que près de 35% de ses habitants sont obèses. Au total, 70% des Américains sont en surpoids, dont 30% obèses.

L’épidémie d’obésité qui sévit aux Etats-Unis devient par là même une des principales sources de dépenses de santé dans le pays. L’obésité des enfants coûte à elle seule plus de 14 milliards de dollars par an.

Comme Brookings l’avait déjà signalé, «les risques de santé liés aux maladies graves engendrées par l’obésité n’impliquent pas seulement une stigmatisation sociale mais aussi économique – on estime que les coûts médicaux des obèses sont 36% plus importants que pour les Américains qui ne sont pas en surpoids».

Le chercheur offre deux explications pour résoudre ce paradoxe: le manque d’information concernant la loi et le sectarisme politique. Le Mississipi, l’Alabama et le Texas sont aussi les Etats qui comptent le plus d’électeurs républicains, opposés à la réforme.

Parallèlement, les Etats qui ont majoritairement soutenu la réforme sont ceux en meilleure santé comme le Vermont, le New Hampshire et le Massachussetts.

Une exception cependant, l’Utah qui vote majoritairement républicain et s’oppose à la réforme mais dont le taux d’obésité dépasse seulement les 20%. Mais leur bonne santé trouverait en fait sa source dans leur religion (l'Utah compte une majorité de mormons).

Pauline Moullot
Pauline Moullot (146 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte