France

La mort d'Olivier Ferrand, président de Terra Nova et député PS

Johan Hufnagel, mis à jour le 30.06.2012 à 13 h 09

DR

DR

Olivier Ferrand, député PS des Bouches-du-Rhône et fondateur du «think tank» progressiste Terra Nova est décédé ce samedi matin, d'une crise cardiaque. L’information, publiée ce matin par le JDD, a été confirmée par les services du Premier ministre. 

Né à Marseille en 1969 à Marseille, Olivier Ferrand, c’est d’abord une liste des diplômes des plus grandes écoles françaises: HEC, Sciences Po, l'ENA. Il intègre en 1997 la direction du Trésor où «il s’occupe de négociations financières internationales (G7, FMI, OMC, OCDE), puis de négociations européennes», détaille sa biographie sur Terra Nova.

Conseiller technique pour les affaires européennes quand Lionel Jospin était Premier ministre, conseiller du Représentant de la France à la Convention sur l’avenir de l’Europe Pierre Moscovici, membre du groupe des conseillers politiques du Président de la Commission européenne Romano Prodi, puis il a ensuite conseillé Dominique Strauss-Kahn pendant la primaire socialiste de 2006 et délégué général du think tank «A gauche, en Europe», fondé par DSK et Michel Rocard.

Il s’était naturellement engagé en politique au parti socialiste dont il est membre: maire adjoint du IIIe arrondissement de Paris de 2001 à 2007, il a été candidat malheureux aux législatives en juin 2007 dans les Pyrénées-Orientales. Elu municipal à Thuir et à la communauté de commune des Aspres en 2008, il avait conquis son siège de député en 2012 dans les Bouches-du-Rhône. Il y réussit un parachutage pas évident, même s’il est «né à Marseille, de parents [journaliste, fondatrice de Marseille l’Hebdo et cadre d’entreprise] vivant à Velaux, dans la circonscription. »

Arrivé deuxième au premier tour, entre l’ambitieux quadra Nicolas Isnard (UMP) et le frontiste Gérald Gérin, assistant de Jean-Marie Le Pen, il a su contenir l’amertume des édiles socialistes du coin, et pu compter sur le soutien total des Verts.

Olivier Ferrand s’est fait connaître en lançant son groupe de réflexion Terra Nova, qui fédère plus de mille experts, et en faisant la promotion de la primaire en France. Personnalité médiatique, il a fait l'objet de nombreuses critiques en conseillant au PS de se détourner des classes populaires pour viser un électorat plus jeune, plus diplômé et plus urbain.

Olivier Ferrand avait écrit de nombreuses tribunes pour Slate.fr et plusieurs essais : Pour une primaire à la française (avec Olivier Duhamel, Terra Nova, août 2008), L’Europe contre l’Europe (Hachette, avril 2009), Primaire : comment sauver la gauche (avec Arnaud Montebourg, Seuil, septembre 2009), Réforme des retraites : quelles solutions progressistes ? (avec Fabrice Lenseigne, Terra Nova, juin 2010). Il a dirigé l’ouvrage collectif L’Etat pyromane (Editions Delavilla, janvier 2010).

Johan Hufnagel
Johan Hufnagel (67 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte