Monde

Obamacare: la cour suprême confirme la réforme sur la Santé

Temps de lecture : 2 min

Photo: Barack Obama dans la roseraie de la Maison Blanche. REUTERS/Jason Reed
Photo: Barack Obama dans la roseraie de la Maison Blanche. REUTERS/Jason Reed

L'Obamare –la réforme de l’assurance-maladie chère à Barack Obama votée par le Congrès américain en 2010– est constitutionnelle, selon la Cour suprême américaine.

La juridiction suprême américaine, pourtant majoritairement conservatrice, s'est penchée sur la loi visant à assurer une couverture maladie à 32 millions d'Américains qui n'en ont pas, et a confirmé qu'elle était valide, la modifiant simplement à la marge. apportant certaines limitations à l'extension de l'aide aux plus pauvres.

La réforme rend obligatoire pour tous les Américains de se doter d'une couverture maladie avant 2014, sous peine de sanctions financières. Des sénateurs américains (républicains), estimaient que cela allait à l'encontre de l'article de la Constitution au sujet de la «clause du commerce», selon laquelle nul ne peut être forcé à acheter quoi que ce soit.

L'agence de presse américaine AP rappelait ce jeudi avant la décision:

«La Cour ne prend pas seulement une décision sur une extension majeure de la couverture sociale, ayant pour but de permettre à 30 millions d'Américains en plus de bénéficier de l'Assurance maladie. Elle prend aussi une décision sur ce qui a été le succès emblématique des réformes domestiques du président, et dans le contexte fiévreux de sa campagne pour être réélu.»

Newsletters

Une femme violée dans un train en Pennsylvanie sous le regard des passagers passifs

Une femme violée dans un train en Pennsylvanie sous le regard des passagers passifs

L'agression a duré huit minutes, selon les caméras de vidéo surveillance, sans que personne n'intervienne.

Les scénarios d'une Allemagne post-Angela Merkel

Les scénarios d'une Allemagne post-Angela Merkel

Tandis que l'actuelle chancelière cédera bientôt sa place, l'avenir de la politique allemande au sein de l'Union européenne fait l'objet de nombreux débats et incertitudes.

L'Algérie veut-elle la défaite d'Emmanuel Macron?

L'Algérie veut-elle la défaite d'Emmanuel Macron?

L'escalade des tensions entre les deux pays et la rude précampagne électorale française mettent le président sortant dans une posture délicate.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio