Monde

Un terroriste serait prêt à frapper en occident

Temps de lecture : 2 min

REUTERS
REUTERS

Un Norvégien converti à l’islam, entraîné par al-Qaida au Yémen, attend de recevoir l’ordre d’attaquer en occident. C’est ce que trois officiels d’agences de sécurité européennes ont expliqué à l’Associated Press. L’homme serait «opérationnel», toujours selon les mêmes sources. En revanche, on ne sait pas quand il pourrait frapper.

Le Norvégien serait devenu radical en 2008 et serait resté «quelques mois» au Yémen, où il serait toujours. Aucune infraction, c’est une recrue parfaite pour al-Qaida: «Il n’a même pas une contravention, il peut voyager partout», constatent les officiels.

Depuis quelques années, les agences de sécurité européennes et américaines redoutent les terroristes recrutés dans leur pays et entraînés dans les camps radicaux d’al-Qaida au Yémen, au Pakistan ou en Somalie par les militants d’al-Shabbaab.

Les Britanniques ont les problèmes avec les radicaux

Selon Jonathan Evans, le chef du MI5 (les services de renseignements britanniques), avec les printemps arabes, plusieurs pays arabes sont devenus des environnements favorables à al-Qaida et des Britanniques font le voyage pour suivre les entraînements et avoir l’opportunité de développer une activité militante.

Même si Evans n'a pas dit combien de personnes du Royaume-Uni se sont rendues au Moyen-Orient, on pense que l'agence en a contrôlé plus d’une centaine qui a tenté de nouer des liens avec des extrémistes dans des pays comme le Yémen, l'Egypte, la Syrie et la Libye.

Avec les Jeux olympiques qui arrivent, la sécurité est un sujet encore plus important que d’habitude en Grande-Bretagne.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Newsletters

L'Australie est le pays où les habitants ont été le plus ivres en 2021

L'Australie est le pays où les habitants ont été le plus ivres en 2021

Le Danemark et la Finlande sont les deux pays suivant dans le classement du Global Drug Survey.

Certains États paient les Américains pour qu'ils retournent au travail

Certains États paient les Américains pour qu'ils retournent au travail

Ils peuvent recevoir un chèque d'une valeur correspondant à plus de 1.700 euros.

À quel point l'industrie française dépend-elle de la Chine?

À quel point l'industrie française dépend-elle de la Chine?

Les manquements que la crise sanitaire a révélés peuvent laisser croire que nous sommes très dépendants du continent asiatique. Ce n'est pas le cas.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio