Life

Un jeu vidéo iranien contre Salman Rushdie

Delphine Dyèvre, mis à jour le 27.06.2012 à 11 h 47

Salman Rushdie  / David Shankbone via FlickrCC Licence by

Salman Rushdie / David Shankbone via FlickrCC Licence by

On sait que Salman Rushdie est victime d’une fatwa réclamant son exécution, émise par l’ayatollah Rouhollah Khomeiny, il y a vingt-trois ans. L’auteur des Versets sataniques est aujourd’hui le personnage principal d’un jeu vidéo afin que toutes les générations connaissent ses «pêchés», rapporte le Guardian.

Intitulé «The Stressful Life of Salman Rushdie and Implementation of his Verdict» (la stressante vie de Salman Rushdie et la mise en œuvre de son verdict, NDLR), le jeu a été développé par l’Association islamique des étudiants, une organisation sponsorisée par le gouvernement.

C’est au cours de l’International Computer Games Expo de Téhéran que l’on a pu découvrir le jeu vidéo. Selon le site de Press TV, une chaîne d’Etat iranienne:

«Les organisateurs avaient envisagé cet événement comme une occasion de présenter la culture iranienne, ses valeurs et l'identité musulmane, mais également un moyen de présenter les productions iraniennes aux designers et studios internationaux de développement de jeux vidéo.»

Peu d’information sur le jeu lui-même ont été dévoilées mais comme son titre l’indique, les joueurs auront sûrement à tuer Rushdie, après l’appel de Khomeiny. Le jeu est pour l’heure retardé, à cause de difficultés techniques, rapporte The Verge. Ce que confirme le directeur de l’association étudiante, Ahmad Khalili:

«Habituellement, nous n’avons pas de problème avec les pensées et idées initiales (pour un jeu vidéo) mais quand il s’agit de la production, nous connaissons des retards.»

Produire des jeux vidéo est  la seule solution, selon Mohammad-Taqi Fakhrian, membre de l’Association islamique des étudiants, afin de combattre la «guerre culturelle contre l’Iran»:

«Nous avons ressenti que nous devions trouver un moyen de faire connaître la fatwa contre Salman Rushide et son importance, à la troisième et quatrième génération.»

Les autorités iraniennes se plaignent également de l'invasion culturelle occidentale via des chaînes satellites illégales, des romans occidentaux, les films d’Hollywood et les jeux vidéo. 

Delphine Dyèvre
Delphine Dyèvre (57 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte